Pérou : le point sur la situation en matière de sécurité

medecinedesvoyages.net

Au Pérou, en raison des violents troubles politiques et sociaux survenus à la suite du coup d'État manqué de l'ancien président Castillo, de vastes régions du pays sont en état d'urgence :

  • le département de Loreto jusqu'au 17 juillet 2023 ;
  • le département de La Libertad jusqu'au 18 juillet 2023 ;
  • le département de Puno est en état d'urgence jusqu'au 5 août 2023 ;
  • la quasi-totalité des départements de Madre de Dios, jusqu'au 5 août 2023 ;
  • les départements de Huanuco, Pasco, Hucayali, jusqu'au 9 août 2023.

En outre, à la lumière de nouvelles vagues de protestation potentielles, l'état d'urgence sur le réseau routier péruvien a été prolongé jusqu'au 14 juillet 2023 : dans la dernière prolongation, les pouvoirs de contrôle accordés à l'armée et à la police ont été étendus. Les routes suivantes sont particulièrement dangereuses : Panamericana Sur, Panamericana Norte, Carretera Central, Corredor Vial Sur Apurímac-Cusco-Arequipa y Corredor Vial Interoceánica Sur (il s'agit des routes principales du pays).

Dans ce contexte, il convient de noter que le fonctionnement complet des aéroports internes, en particulier à Cusco, Arequipa et Puno, n'est pas toujours garanti.

Par ailleurs, le 8 juin 2023, par un nouveau décret suprême, les autorités péruviennes ont déclaré l'état d'urgence, dont la date d'expiration actuelle est le 8 août 2023, dans les départements d'Amazonas, Ancash, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Huancavelica, Huanuco, Ica, Junin, La Libertad, Lambayeque, Lima, Moquegua, Pasco, Piura, San Martin, Tacna et Tumbes, en raison du danger réel de nouvelles inondations.

Compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire, il est recommandé d'éviter de se rendre, pour quelque raison que ce soit, à la périphérie des principales villes, ainsi que dans les zones situées à l'intérieur du pays, d'éviter tout rassemblement (une grande manifestation de protestation est annoncée pour le 19 juillet 2023), de faire preuve d'une extrême prudence, de suivre les instructions des autorités locales et de rester en contact avec la police locale, afin de pouvoir la joindre plus facilement en cas d'urgence. Les voyageurs peuvent également télécharger l'application de la police touristique péruvienne sur leur smartphone ou leur ordinateur portable (POLTUR Central Lima 01 4601060 ; IPERÚ WhatsApp +51 944492314 ; email proteccionalturista@mincetur.gob.pe ).

Source : Viaggiare Sicuri, Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale.

Pages associées