En Espagne et en Italie, épidémie de botulisme liée à la consommation de tortilla de patata (omelette aux pommes de terre) pré-emballée

medecinedesvoyages.net

Le 11 juillet, l'Italie a notifié, par l'intermédiaire du système d'alerte précoce et de réaction de l'Union européenne (EWRS), deux cas de botulismedont le seul aliment commun était une omelette de pommes de terre emballée consommée en Espagne.

Au 20 juillet 2023, 7 cas ont été signalés avec des antécédents de consommation d'omelette de pomme de terre emballée dans les jours précédant l'apparition des symptômes :

  • 5 cas confirmés en laboratoire avec apparition des symptômes entre le 24 juin et le 10 juillet
    • Il s’agit d’une femme de 23 ans et de son père de 61 ans qui sont rentrés en Italie de Valladolid le 1er juillet après avoir consommé l’omelette emballée le 30 juin et qui ont commencé à présenter des symptômes les 1er et 2 juillet
    • Les trois autres cas confirmés résident en Espagne, à Madrid, en Galice et dans les Asturies. Il s'agit de trois personnes âgées respectivement de 43, 49 et 50 ans qui ont consommé la tortilla emballée entre le 19 juin et le 5 juillet. Les trois cas ont dû être traités dans une unité de soins intensifs.
  • 2 cas probables (avec des symptômes cliniques et un lien épidémiologique compatibles), avec apparition des symptômes respectivement le 21 juin et le 1er juillet ont été notifiés par la Communauté de Valence et l'Andalousie, chez deux personnes âgées de 49 et 27 ans qui ont commencé à présenter des symptômes le 21 juin et le 1er juillet respectivement et qui ont consommé de la tortilla entre le 19 juin et le 30 juin.

Aucun décès n'est à déplorer parmi les cas associés à ce foyer.

Il est possible que d'autre cas soient identifiés, y compris dans plusieurs pays européens.

Dans tous les cas, les personnes concernées avaient consommé des omelettes de pommes de terre précuites, emballées et achetées dans différents supermarchés de plusieurs communautés autonomes, sous différentes marques.

Selon les informations fournies par l'Agence espagnole pour la sécurité alimentaire et la nutrition (AESAN), dans au moins quatre des cas, l'entreprise produisant les omelettes était la même. Les tortillas ont été consommées entre le 19 juin et le 5 juillet.

Le groupe Palacios a publié un communiqué informant du retrait volontaire, par précaution, des rayons des points de vente de l'omelette de pommes de terre fraîchement emballée produite dans l'usine de Mudrian, et de la suspension temporaire de sa fabrication.

Les produits que le groupe Palacios a inclus dans son communiqué ont été étendus et il est demandé à tous ceux qui les ont achetés de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente (Palacios, Chef Select, Auchan, Eroski, Unide, Consum, DIA, Essencials, Condis, El Corte Ingles, Carrefour, Alipende, Grupo IFA, Rikissimo, Netto, Salling, Intermarche, Naysa, Gestus et Te gusta).

Source : Agence espagnole pour la sécurité alimentaire et la nutrition (AESAN)