En Suède, du saumon fumé est soupçonné d'être à l'origine d'une épidémie de listériose

medecinedesvoyages.net

En Suède, Folkhälsomyndigheten (l'agence de santé publique suédoise) a déclaré que trois patients âgés victimes de listériose sont décédés, mais il n'est pas précisé si la listériose est la cause directe du décès. Entre la fin du mois de mai et le début du mois de juillet, dix cas de listériose causés par la même souche de Listeria monocytogenes ont été enregistrés. Quatre autres personnes sont tombées malades fin 2022 à cause de cette souche. Les patients sont dix hommes et quatre femmes âgés de 63 à 93 ans. Ils vivent dans huit régions différentes du pays.

D'après les informations tirées d'un questionnaire remis aux patients sur les aliments qu'ils ont consommés avant de tomber malades, nombre d'entre eux ont déclaré avoir mangé du saumon fumé à froid, mais le produit exact à l'origine de l'épidémie n'a pas encore été identifié avec certitude.

En Suède, en 2022, 125 cas de listériose ont été signalés, contre 107 en 2021. L'âge médian était de 79 ans et, comme les années précédentes, la plupart des malades avaient plus de 80 ans. Au total, 45 personnes sont décédées dans le mois suivant le diagnostic.

En 2022, les autorités nationales et locales ont prélevé 266 échantillons de différents types d'aliments pour vérifier la présence ou l'absence de Listeria monocytogenes. L'agent pathogène a été détecté huit fois. Dans deux cas, il s'agissait de saumon emballé sous vide, prélevé dans le cadre d'une enquête sur une suspicion d'intoxication alimentaire ou une plainte.

Rappels sur la listériose

La bactérie Listeria monocytogenes, est retrouvée dans les aliments, dans le sol, dans les plantes, dans les eaux usées et ailleurs dans la nature. Elle est résistante au froid peut se multiplier même à des températures froides (entre + 2 °C et 4 °C) notamment dans les réfrigérateurs.

Les personnes peuvent contracter la listériose en mangeant de la viande, du poisson, des produits laitiers, des plantes ou des légumes contaminés par la bactérie. L'ingestion d'aliments contaminés peut causer chez certains groupes à risque élevé (femmes enceintes et leurs fœtus ou nouveau nés, les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes dont le système immunitaire est affaibli) une maladie grave appelée listériose.

Après une incubation allant de quelques jours à 2 mois (ce qui rend difficile la recherche de la source de contamination), la maladie se traduit habituellement par de la fièvre plus ou moins élevée accompagnée de maux de tête et, parfois, de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements …). Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent survenir et mettre en jeu le pronostic vital.

Dans le cas particulier de la listériose chez la femme enceinte, l'infection peut passer inaperçue ou se réduire à un épisode pseudo-grippal. Toutefois, les conséquences peuvent être graves pour l'enfant à naitre : avortement, accouchement prématuré, formes septicémiques avec détresse respiratoire dans les jours qui suivent la naissance.

D'une manière générale, les précautions à prendre pour la prévention de la listériose chez les femmes enceintes, les patients immunodéprimés et les personnes âgées sont les suivantes :
a) Aliments à éviter

  • éviter la consommation de fromages à pâte molle au lait cru ;
  • enlever la croûte des fromages avant consommation ;
  • éviter la consommation de fromages vendus râpés ;
  • éviter la consommation de poissons fumés ;
  • éviter la consommation de graines germées crues (soja, luzerne,...) ;
  • éviter la consommation de produits de charcuterie cuite consommés en l'état (ex : pâté, rillettes, produits en gelée, jambon cuit) ; si ils sont achetés, préférer les produits préemballés et les consommer rapidement ;
  • éviter la consommation de produits de charcuterie crue consommés en l'état, les faire cuire avant consommation, ex : lardons, bacon, jambon cru ;
  • éviter la consommation de produits achetés au rayon traiteur ;
  • éviter la consommation de coquillages crus, surimi, tarama.

b) Règles d'hygiène à respecter :

  • cuire soigneusement les aliments crus d'origine animale (viandes, poissons) ; en particulier le steak haché doit être cuit à cœur ;
  • laver soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques ;
  • conserver les aliments crus (viande, légumes etc...) séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés ;
  • après la manipulation d'aliments non cuits se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments ;
  • nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite avec de l'eau javellisée votre réfrigérateur ;
  • les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate.

Source : Food Safety News

Pages associées