La Mauritanie a enregistré un premier décès lié à la fièvre hémorragique de Crimée Congo au cours de l’année 2023

medecinedesvoyages.net

En Mauritanie, les médias ont repris un information issue des autorités sanitaires qui ont rapporté un décès lié à la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Il s’agit d’un citoyen mauritanien âgé de 69 ans, décédé le 28 juillet des suites d'une infection par la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, alors qu’il se soignait dans l’un des pays voisins de la Mauritanie. Il s’agit du premier cas humain de cette maladie enregistrée en Mauritanie au cours de l’année 2023.

La Mauritanie enregistre régulièrement des cas de fièvre hémorragique de Crimée Congo (voir la nouvelle du 21 mars 2022).

Source : Médias

Pages associées