Nouvelle alerte de l'OMS sur des sirops contaminés par du diéthylèneglycol et de l'éthylène glycol

medecinedesvoyages.net

Le 7 août 2023, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a émis une nouvelle alerte concernant un lot de sirop COLD OUT (paracétamol et maléate de chlorphéniramine) de qualité inférieure (contaminé) identifié en République d'Irak et signalé à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le 10 juillet 2023 par un tiers.

Les sirops combinés de paracétamol et de chlorphéniramine sont utilisés pour traiter et soulager les symptômes du rhume et des allergies.

Un échantillon du sirop COLD OUT a été prélevé dans un site en Irak et soumis à une analyse en laboratoire. Il s'est avéré que l'échantillon contenait des quantités inacceptables de diéthylène glycol (0,25 %) et d'éthylène glycol (2,1 %) en tant que contaminants. La limite de sécurité acceptable pour l'éthylène glycol et le diéthylène glycol ne dépasse pas 0,10 %.

Le fabricant déclaré du lot de produit concerné est FOURRTS (INDIA) LABORATORIES PVT. LTD, et le produit est déclaré fabriqué pour DABILIFE PHARMA PVT. LTD. - INDIA. À ce jour, le fabricant déclaré et le distributeur n'ont pas fourni de garanties à l'OMS quant à la sécurité et à la qualité du produit.

Le produit mentionné dans cette alerte peut avoir des autorisations de mise sur le marché dans d'autres pays ou régions. Il peut également avoir été distribué dans d'autres pays par le biais de marchés informels.

Les détails sur les produits concernés sont accessibles ici.

Conseils aux voyageurs

Les produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés (contrefaçons) constituent un problème croissant dans le monde entier. Il existe une large gamme de médicaments contrefaits, notamment des analgésiques, des antipaludéens, des antibiotiques, des médicaments pour la tension artérielle et des vaccins.
Si, au cours de votre voyage, vous avez besoin de médicaments pour une nouvelle maladie ou un nouveau problème de santé, vous devez :

  • n'acheter des médicaments qu'auprès d'une pharmacie ou d'un établissement médical réputé pendant votre séjour à l'étranger et toujours obtenir un reçu ;
  • examiner attentivement l'emballage pour y déceler des signes d'impression, d'orthographe ou d'étiquetage de mauvaise qualité, qui pourraient suggérer une contrefaçon ;
  • éviter de vous procurer des médicaments auprès de personnes ou de fournisseurs qui ne sont pas liés à une pharmacie ou à un établissement médical réputé.

Si vous prenez des médicaments de façon régulière ou intermittente, vous devez vous les procurer avant votre voyage, surtout s'il y a des raisons de s'inquiéter de la légitimité des médicaments ou des produits médicaux à votre destination. C'est notamment le cas si l'on vous recommande de prendre des médicaments antipaludéens.

Dans la mesure du possible, vous devez emporter une quantité suffisante de médicaments pour couvrir la durée de votre voyage, y compris un peu plus pour couvrir les retards éventuels.

Source : Organisation mondiale de la santé

Pages associées