Le point sur la fièvre hémorragique de Crimée-Congo : Afghanistan, Macédoine du Nord et Irak

medecinedesvoyages.net
  1. Afghanistan

En Afghanistan, au cours de la semaine 31-2023, un total de 15 nouveaux cas de fièvre hémorragique de Crimée-Congo (FHCC) (1 cas a été confirmé positif par PCR) et 1 nouveau décès ont été signalés.

  • 76 cas suspects et 7 décès supplémentaires ont été ajoutés au nombre cumulé de cas et de décès en raison du retard accumulé, ce qui porte le nombre total de cas suspects de FHCC et de décès associés à 806 et 86, respectivement (CFR 10,7 %), depuis le début de l'année 2023. (Figure2)
  • Les décès associés à la FHCC ont été signalés dans 14 provinces, dont plus de la moitié dans deux provinces : Kaboul (43, 50,0 %) et Balkh (13, 15,1 %).
  • Sur l'ensemble des cas, 805 (99,9 %) étaient âgés de plus de 5 ans et 245 (30,4 %) étaient des femmes.
  • Au total, 771 échantillons de cas suspects de FHCC ont été testés depuis le début de l'année 2023. depuis le début de l'année 2023, dont 259 échantillons étaient positifs (33,6 % de positivité).

La FHCC est endémique en Afghanistan ; entre 2017 et 2022, le nombre total de cas suspects et de décès rapportés était respectivement de 1 971 et 207. Les femmes représentaient 25,9 % (510), et 97,5 % (1 922) étaient âgées de plus de cinq ans. Les groupes professionnels les plus fréquemment signalés étaient ceux qui s'occupaient d'animaux (bouchers, agriculteurs, bergers et marchands d'animaux), soit 37,7 % (743), suivis par les femmes au foyer (23,2 %, 457)

Le nombre de cas de CCHF signalés en 2023 est plus élevé que : le nombre hebdomadaire de cas le plus élevé au cours des 6 dernières années a été enregistré en 2019 (semaine 35, avec 92 cas suspects), qui a été dépassé au cours des semaines 26-2023 (100 cas suspects). Cette augmentation pourrait d'expliquer par une augmentation réelle du nombre de cas qui pourrait être attribuée à des changements environnementaux et écologiques affectant la reproduction des vecteurs, et par une amélioration de la notification grâce aux améliorations apportées au système national de surveillance et de réponse aux maladies.

2. Macédoine du Nord

En Macédoine du Nord, une infirmière du service des maladies infectieuses, qui avait pris en charge un cas de FHCC (voir la nouvelle 21106) a contracté la maladie. Son état est actuellement stable. A ce jour c'est le seul cas contact surveillé à avoir développé la maladie.

3. Irak

En Irak, au 12 juillet, le pays a enregistré 377 cas de FHCC avec un taux de létalité de 14%.

Source : Outbreak News Today

Pages associées