Cas d'infection à hantavirus rapportés dans les Etats de Washnigton et du Nevada

medecinedesvoyages.net

Dans l'Etat du Nevada, le Washoe County Health District (WCHD) signale un cas confirmé d'hantavirus chez un habitant du comté de Washoe. Il s'agit d'un homme d'une soixantaine d'années qui a été hospitalisé après avoir été exposé à des excréments de rongeurs quelques semaines auparavant. L'état de santé de la personne n'est pas connu et l'enquête se poursuit. Il s'agit du premier cas d'hantavirus signalé dans le comté de Washoe depuis novembre 2022. Le dernier décès dû à l'hantavirus a été signalé en décembre 2020.

Dans l'Etat de Washington, les autorités sanitaires du comté de King, déclarent enquêter sur un cas d'hantavirus chez un adolescent résidant dans le comté de King. Cette personne a été hospitalisée au début du mois d'août et se rétablit actuellement. Le patient a déclaré avoir été exposé à une infestation de souris dans sa maison d'Issaquah et avoir été mordu par un rongeur dans les bois d'une zone résidentielle d'Issaquah, dans l'État de Washington. Le service de santé publique de Seattle et du comté de King indique que depuis 1997, six personnes ont été diagnostiquées avec le syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) et qu'elles ont très probablement été infectées dans le comté de King. Avant le cas actuel, le cas le plus récent dans le comté de King remonte à décembre 2021. Dans l'État de Washington, l'hantavirus n'est véhiculé que par les souris sylvestres.

Rappels sur les Hantavirus du Nouveau Monde

Aux Etats-Unis, la surveillance des maladies à hantavirus a débuté en 1993 lors d'une épidémie de maladies respiratoires graves dans la région des Four Corners - la zone où l'Arizona, le Colorado, le Nouveau-Mexique et l'Utah se rencontrent. Le syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) est devenu une maladie à déclaration obligatoire au niveau national en 1995 et est désormais signalé par le système de surveillance des maladies à déclaration obligatoire au niveau national. Depuis 2015, les cas d'infection à hantavirus non pulmonaire sont également notifiés. Fin 2021, 850 cas de maladie à hantavirus ont été signalés aux États-Unis depuis le début de la surveillance en 1993. Il s'agit de cas confirmés en laboratoire qui comprennent le SHP (821 cas) et l'infection à hantavirus non pulmonaire (19 cas).

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.
Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde. L'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés ou par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Prévention

Le meilleur moyen de se protéger est d'éviter d'entrer en contact avec les souris sylvestres et leurs excréments, leur urine ou leur salive. Elles sont attirées par les endroits où elles pourront trouver des aliments, de l'eau et un abri.

À l'extérieur

  • Rangez toujours la nourriture, I'eau et les déchets dans des contenants de métal ou de plastique épais, munis de couvercles étanches.
  • Ne laissez pas de nourriture ou d'eau pour votre chien ou votre chat à l'extérieur pendant la nuit.
  • Calfeutrez les portes, les fenêtres et les toits avec de la laine d'acier ou du ciment. Pour empêcher les souris de creuser des terriers, mettez du gravier autour des fondations.
  • Débarrassez-vous des véhicules abandonnés, des vieux pneus ou des meubles mis au rebut qui se trouvent sur votre terrain. Taillez les buissons épais et coupez souvent l'herbe. Ne placez pas sur le sol les cordes de bois, le foin et les poubelles; tenez-les loin de votre maison.
  • Lorsque vous faites une randonnée pédestre ou du camping, utilisez un tapis de sol ou une tente munie d'une porte. Évitez les endroits où des rongeurs ont creusé des terriers ou laissé des excréments. Consommez de l'eau en bouteille ou de l'eau purifiée.

À l'intérieur

  • Placez des pièges à l'intérieur. Arrosez les souris mortes, les pièges utilisés et les nids de désinfectant ménager ou d'eau de javel diluée.
  • Portez toujours des gants de caoutchouc ou de plastique lorsque vous touchez à des rongeurs morts ou des matières avec lesquelles ils sont entrés en contact. Placez les rongeurs dans un sac de plastique, fermez-le bien et déposez-le dans une poubelle étanche. Vous pouvez aussi enterrer les rongeurs.
  • Avant d'enlever les gants, rincez-les au désinfectant ou à l'eau de javel diluée. Lavez-les à l'eau chaude savonneuse et lavez-vous les mains.
  • Portez toujours des gants de caoutchouc lorsque vous nettoyez un endroit où des souris ont laissé des traces. Ouvrez les fenêtres et les portes une demi-heure avant et après le nettoyage, afin de bien aérer l'endroit.
  • Mouillez le plancher pour réduire la quantité de poussière dégagée. Lavez le plancher à l'eau savonneuse et au désinfectant. Il ne faut pas passer l'aspirateur ou balayer le plancher avant de l'avoir laver.
  • Portez un masque respiratoire si l'endroit est mal aéré. Lavez les tables, tiroirs et armoires au désinfectant. Lavez les vêtements et la literie contaminée par des excréments. Faites-les sécher au soleil ou dans un sèche linge réglé à température élevée.
  • Après le nettoyage, lavez-vous les mains et le visage avant de boire, manger ou fumer. N'attirez pas les souris. Nettoyez toujours les aliments répandus ou tombés à terre. Après avoir mangé, faites immédiatement la vaisselle.

Source : Outbreak News Today

Pages associées