Portugal : atropine et scopolamine sont responsables de « l’ empoisonnement » du pain qui a rendu malades plus de 200 personnes.

medecinedesvoyages.net

Au Portugal, 209 personnes sont tombées malades après la consommation de broa de milho (un type de pain de maïs) dans certaines régions du pays depuis la mi-juillet.

Les patients présentaient des symptômes similaires, notamment une sécheresse de la bouche, des troubles de la vision, des vertiges, une confusion mentale et une diminution de la force musculaire. Les symptômes ont été observés entre 30 minutes et deux heures après l'ingestion d'aliments. Dans la plupart des cas, ils ont été qualifiés de légers, mais plus de 40 personnes ont dû être hospitalisées.

Dans des échantillons prélevés sur de la farine, du pain et des patients, les alcaloïdes tropaniques atropine et scopolamine ont été détectés à des niveaux très élevés. Une enquête a mis en évidence des preuves solides de contamination par des graines du genre Datura, une plante qui peut être présente sous forme de mauvaises herbes dans les champs cultivés. Une telle contamination peut se produire lors de la récolte.

Source : Food Safety News

Pages associées