Norvège: des hamburgers congelés probablement à l'origine d'une épidémie d'Escherichia coli entéro-hémorragique O26:H11

medecinedesvoyages.net

En Norvège, fin juillet, l'Institut de santé publique a informé l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire de l'existence d'un foyer d'infection par un Escherichia coli entéro-hémorragique (EHEC). L'infection a ensuite été détectée chez un petit nombre de personnes vivant dans différentes régions du pays. Jusqu'à présent, 15 patients âgés de moins de 5 ans à 55 ans ont été signalés, vivant dans tout le pays - comtés de Trondelag (8), Viken (4), Vestfold et Telemark (2) et Nordland (1). Cinq d'entre eux ont développé une complication grave, le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Ils sont tombés malades en juillet et août 2023 et ont tous été infectés en Norvège. La bactérie EHEC O26:H11 avec le même génotype a été détectée chez toutes les personnes infectées.

Une enquête a été lancée en collaboration avec l'Autorité norvégienne de sécurité alimentaire, l'Institut norvégien de santé publique, l'Institut vétérinaire et les médecins-chefs des municipalités. Des hamburgers surgelés préparés par l'entreprise Nordfjord Kjott sont soupçonnés d'être à l'origine de l'épidémie. La société procède au retrait du Hamburger Classic surgelé, 800g, dont la date de péremption est le 24.03.24 et le 25.03.24, et du Big Beef Burger Thick and Juicy, 360g, dont la date de péremption est le 16.07.23.

Prévention et recommandations

Les connaissances actuelles ne permettent pas de réduire l’incidence de EHEC au sein des élevages bovins. En revanche, via des tests, il est possible de déterminer si un animal est porteur de la bactérie. Le cas échéant, la viande peut subir un traitement bactéricide qui consiste à la chauffer ou à l’irradier. Ces techniques, bien qu’étant efficaces, ne garantissent pas systématiquement l’absence de EHEC dans les aliments. Pour se prémunir efficacement de ces infections, il faut respecter l’application de pratiques d’hygiène strictes tout au long de la chaine alimentaire, du producteur au consommateur.

Concernant les consommateurs et les cuisiniers, il est possible d’éviter la plupart des infections par ECEH en respectant les recommandations suivantes :

  • cuire à cœur la viande hâchée de bœuf en particulier chez les enfants de moins de 5 ans ;
  • les jeunes enfants doivent éviter de consommer des fromages au lait cru ;
  • laver les fruits, les légumes et herbes aromatiques surtout s’ils sont consommés crus ;
  • se laver les mains avant de préparer les repas et aussi souvent que nécessaire ;
  • veiller à l’hygiène du matériel en cuisine, notamment lorsqu’il a été en contact avec de la viande crue, afin d’éviter les contaminations croisées ;
  • séparer les aliments cuits des aliments crus ;
  • éviter le contact de très jeunes enfants (moins de 5 ans) avec les animaux de ferme, notamment les bovins, ovins et leur environnement ;
  • ne pas boire d’eau non contrôlée sur le plan microbiologique (puits, source).

Source : Outbreak News Today

Pages associées