Etats-Unis : des tortues de compagnie à l'origine d'une épidémie multi-états de salmonelloses Médecine des voyages

Publié le 5 oct. 2023 à 16h14

Biographie

Médecin biologiste.

Aux Etats-Unis, les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et les responsables de la santé publique de plusieurs États enquêtent sur des cas d'infections à Salmonella Stanley, Salmonella Pomona et Salmonella Poona survenus dans plusieurs États.

A ce jour, 59 personnes infectées par les souches de Salmonella Stanley (30 personnes), Salmonella Pomona (3 personnes) ou Salmonella Poona (26 personnes) ont été signalées dans 18 États [Arizona (2), Californie (6), Caroline du Nord (2), Connecticut (1), Géorgie (3), Illinois (2), Kentucky (2), Maryland (2), Missouri (1), Nevada (1), New Jersey (6), New York (4), Ohio (3), Pennsylvanie (10), Tennessee (7), Texas (3), Virginie (2), Washington (2)]. Les maladies ont débuté à des dates allant du 27 octobre 2022 au 26 août 2023.

Le nombre réel de personnes malades dans cette épidémie est probablement sous-estimé. Les malades qui sont de sexe féminin dans 53% des cas, ont un âge médian de 7 ans (extrêmes allant de moins de 1 an à 90 ans) et 39 % ont moins de 5 ans. 

Sur les 46 personnes qui ont fourni des informations, 33 (72 %) ont déclaré avoir été en contact avec des tortues de compagnie. Sur les 26 personnes qui ont indiqué la taille de la tortue, 26 (100 %) ont déclaré avoir été en contact avec des tortues dont la carapace mesurait moins de 4 pouces de long (10 cm).

Au total, 27 personnes ont fourni des informations sur l'endroit où elles ont obtenu leur tortue de compagnie : 7 (26%) personnes ont déclaré avoir acheté leur tortue de compagnie auprès de détaillants en ligne, 6 (22%) personnes ont déclaré avoir acheté leur tortue dans des magasins, 6 (22%) personnes ont déclaré avoir acheté leur tortue dans un stand de bord de route ou un marché aux puces, 4 (15%) personnes ont déclaré avoir reçu leur tortue en cadeau, et 1 personne a déclaré avoir obtenu sa tortue lors d'une exposition de reptiles, d'une rencontre d'échange, avoir trouvé sa tortue dans un parc, ou avoir gagné sa tortue lors d'une fête foraine (15%).

Le séquençage du génome entier (WGS) a montré que les bactéries provenant des échantillons des personnes malades sont étroitement liées génétiquement. Cela signifie que les personnes touchées sont probablement tombées malades à cause du même type d'animal. Les bactéries de ce foyer de Salmonella sérotypes Stanley et Pomona sont étroitement liées à un précédent foyer de maladies à Salmonella liées à de petites tortues.

En juillet 2023, le ministère de la santé du Tennessee a prélevé des échantillons sur deux tortues et leur bassin au domicile d'une personne malade. Ces tortues avaient été achetées dans une animalerie. L'analyse WGS a montré que les salmonelles présentes sur les tortues et dans leur environnement sont étroitement liées aux bactéries présentes chez les personnes malades. Ces salmonelles ne présentent aucune résistance aux antibiotiques.

Remarque : Aux États-Unis, la vente et la possession de petites tortues (longueur de carapace inférieure à 10 cm) sont illégales car elles sont susceptibles de provoquer une infection à la salmonelle, en particulier chez les enfants.

Recommandations 

Les amphibiens et les reptiles peuvent être porteurs de salmonelles même s'ils semblent en bonne santé et propres. Afin de limiter le risque de transmission à l'homme à partir de l'animal ou de son environnement, les CDC rappellent les règles à respecter

  • Les reptiles et les amphibiens ne sont pas recommandés aux enfants de moins de 5 ans, aux adultes de plus de 65 ans ou aux personnes dont le système immunitaire est affaibli.
  • Une hygiène des mains rigoureuse est indispensable juste après avoir touché, nourri ou soigné les animaux de compagnie ou après avoir nettoyé leur habitat.
  • Les amphibiens et les reptiles doivent être exclus des cuisines et autres endroits où la nourriture est préparée, servie, stockée ou consommée.
  • Le nettoyage des habitats des animaux de compagnie doit se faire à l'extérieur de la maison lorsque cela est possible. Sinon, le matériel utilisé (baignoire, évier, bassine ...) et son environnement doivent être nettoyés et désinfectés soigneusement juste après.
    Jouez en toute sécurité.
  • Enfin, il est proscrit : 
    • D'embrasser ou de se blottir contre les reptiles et les amphibiens, ou de les tenir près de son visage.
    • De laisser errer librement l'animal dans sa maison.
    • De se toucher la bouche après avoir manipulé des reptiles et des amphibiens.
    • De manger et boire à proximité des animaux.

Source : Centers for Disease Control and Prevention (CDC) .