Premier cas de syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) de l'année au Nouveau Mexique

medecinedesvoyages.net

Le département de la santé du Nouveau-Mexique (NMDOH) signale la confirmation du premier cas de syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) de l'année. Un homme vivant dans le comté de San Juan a été hospitalisé, a quitté l'hôpital et est en convalescence chez lui.

Au Nouveau-Mexique, les souris sylvestres sont les principaux porteurs de l'hantavirus. Le virus se trouve dans les excréments et l'urine des souris, et les individus sont généralement exposés à l'hantavirus autour de leur maison, de leur cabane ou de leur abri, en particulier lorsqu'ils nettoient ou explorent des espaces clos contenant des excréments de souris.

Depuis 1993, le Nouveau-Mexique a signalé 130 cas d'hantavirus humain, dont plus de 50 décès.

Rappels sur les Hantavirus du Nouveau Monde

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae_._Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde. L'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés ou par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Mesures de prévention : évitez l'exposition aux rongeurs et à leurs nids, et réduisez le risque de contracter l'hantavirus, en suivant ces mesures :

  • Aérez les bâtiments fermés tels que les cabanes et les remises, ainsi que les véhicules abandonnés ou entreposés avant d'y pénétrer.
  • Piéger les souris jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus.
  • Scellez les maisons et les abris pour empêcher les rongeurs d'y pénétrer.
  • Imbibez les nids et les excréments d'un désinfectant tel qu'une solution d'eau de Javel à 10 % avant de les nettoyer.
  • Ne balayez pas les excréments de rongeurs dans l'air où ils peuvent être inhalés.
  • Placez les tas de foin, de bois et de compost aussi loin que possible de votre maison.
  • Éliminez les tas d'ordures et de déchets.
  • Ne laissez pas la nourriture et l'eau de votre animal de compagnie dans un endroit où les souris peuvent y avoir accès.

Source : Outbreak News Today

Pages associées