Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Bill et Melinda Gates annoncent un effort sans précédent de vaccination dans les pays pauvres

Publié le 29 jan. 2010 à 18h21

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

MesVaccins.net.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue aujourd'hui à Davos (Suisse), Bill Gates, le fondateur de Microsoft, et son épouse Melinda ont annoncé que leur fondation consacrerait dix milliards de dollars sur les dix ans à venir au développement et à la distribution de vaccins pour protéger les populations des pays en développement.

Bill et Melinda Gates ont choisi de se mobiliser en faveur de la vaccination car il s'agit du moyen de prévention possédant le rapport "coût-efficacité" le plus élevé. Ils ont joué un rôle majeur dans la création du "Global Alliance for Vaccines and Immunisation" (GAVI), ou "Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination" en français. GAVI est issue d'un partenariat public-privé dont l'objectif est d'aider à vacciner les populations des pays dont le produit intérieur brut est inférieur à 1.000 dollars par habitant et par an. Il s'agit de faciliter l'accès aux vaccins, y compris des nouveaux vaccins. Melinda Gates a d'ailleurs insisté au cours de cette conférence sur la nécessité de rendre accessibles aux populations pauvres de la planète les vaccins les plus récents, en particulier les vaccins contre les diarrhées à rotavirus ou contre les infections à pneumocoque ; ces maladies tuent en effet beaucoup d'enfants dans de nombreux pays d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique intertropicale.

Le conseil d'administration de GAVI rassemble les représentants de gouvernements de pays industrialisés et en voie de développement, la banque mondiale, la fondation Bill et Melinda Gates, des instituts de recherche, l'UNICEF et l'OMS, des associations non gouvernementales... GAVI a recours à des modes de financement innovants qui permettent le développement d'actions à long terme.

Depuis la création de GAVI il y a tout juste 10 ans, la couverture vaccinale a considérablement progressé dans plusieurs pays pauvres : le nombre de vies d'enfant sauvées est estimé à cinq  millions. La vaccination devrait permettre d'empêcher la mort de près de huit millions d'enfants de moins de cinq ans entre 2010 et 2019, a souligné Bill Gates.