Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Pas de recommandation spécifique de vaccination contre l’hépatite A pour les personnels réalisant les tests de dépistage du cancer colorectal

Publié le 1 mar. 2010 à 09h52

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

MesVaccins.net.

Un nouvel avis (daté du 11 décembre 2009) vient d'être publié sur le site du Haut Conseil de santé publique (HCSP). Cet avis fait suite à un courrier de l’Institut national du cancer du 22 janvier 2009 interrogeant le Haut Conseil de la santé publique sur la préconisation d’une vaccination contre l’hépatite A des personnels participant à la lecture des tests de dépistage du cancer colorectal par détection de saignement occulte dans les selles (test au gaïac ou immunologique) et sur le risque potentiel d’exposition à des agents infectieux à l’occasion du transport de tests immunologiques en phase liquide.

Le HCSP estime que la pratique de ces tests de dépistage n’implique, pour le technicien de laboratoire, aucune réelle manipulation de selles. Le respect des bonnes pratiques de laboratoire et notamment des règles élémentaires d’hygiène, ainsi qu'une formation à la réalisation des tests des personnels concernés, doivent permettre d’écarter tout risque de contamination.  En conséquence, le HCSP ne recommande pas la vaccination contre l’hépatite A des personnels de laboratoire pratiquant les tests au gaïac ou les tests immunologiques pour le dépistage du cancer colorectal.