Epidémie de méningites à méningocoque de sérogroupe X au Burkina Faso

Publié le 8 mai 2010 à 09h03

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Le Burkina Faso est un pays situé dans la ceinture de la méningite, une zone située en Afrique subsaharienne où sévissent régulièrement des épidémies d'infections invasives à méningocoque (notamment des méningites) entre les mois de novembre et juin.

Depuis le début de l'année, la méningite à méningocoque a tué plus de 700 personnes au Burkina Faso. Environ la moitié de ces décès étaient dus au sérogroupe X qui, jusqu'à présent, représentait une cause marginale d'infection. L'absence de vaccin disponible contre le sérogroupe X est un motif de préoccupation.