Amélioration de la politique vaccinale en France : place du Carnet de vaccination électronique

Publié le 13 nov. 2012 à 22h22

Biographie

Pharmacien d'officine.

Liens d'intérêt

Aucun lien d'intérêt.

Le programme national d'amélioration de la politique vaccinale en France, établi par la Direction générale de la santé, a été soumis au Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et à la conférence nationale de santé au printemps 2012.

Le HCSP a présenté ses observations dans un rapport publié sur son site Internet le 20 juin 2012.

Ce programme s'articule en 5 axes :

1. Simplifier le calendrier vaccinal et l'accès aux données du carnet de vaccination

Un calendrier vaccinal simplifié sera disponible en 2013. L'objectif est d'optimiser le nombre d'injections afin d'assurer une immunité vaccinale optimale pour chaque personne.

La question de la meilleure connaissance du statut vaccinal par les sujets eux-mêmes et par les médecins qui assurent leur prise en charge est majeure pour améliorer l'adhésion aux programmes de vaccination.

Alors que plus de 50 % des adultes n'ont aucun document sur lequel est reporté leurs vaccinations, l'utilisation d'outils partagés entre le sujet et les professionnels de santé est un facteur clé pour assurer le suivi vaccinal. Le carnet de vaccination électronique de MesVaccins.net est un outil adapté pour répondre à ce besoin.

2. Faciliter l'accès à la vaccination en s'appuyant sur les Agences régionales de santé

Au travers des plans régionaux de santé publique, les agences régionales de santé (ARS) assurent la coordination régionale des partenaires impliqués dans la vaccination : sur les lieux de vie, en médecine libérale, lors de campagnes de vaccination spécifique (pour une population, une valence).

3. Inciter à la vaccination

L'intérêt est de communiquer avec le grand public sur la prévention par la vaccination par des actions globales ou des actions ciblées, lors de campagnes de vaccination par exemple.

L'accès aux connaissances de prévention vaccinale par les professionnels de santé doit être facilité durant leur formation, mais également tout au long de leur activité professionnelle.

4. Améliorer le suivi et l'évaluation de la politique vaccinale

Le but est de disposer d'estimations fiables et réactives de la couverture vaccinale des différents vaccins, suivant les catégories de populations concernées. Le CVE, potentiellement adossé au Dossier Médical Personnel, présente un intérêt potentiel dans le suivi de la couverture vaccinale, en particulier chez l'adulte, alors que moins de 50 % de cette partie de la population a un carnet de vaccination papier à jour sur les vaccins administrés.

5. Favoriser la recherche fondamentale publique et les acteurs de l'industrie

Le développement de la recherche en vaccinologie est fondamentale afin de parvenir à l'optimum en termes de disponibilité des vaccins.

Place du Carnet de vaccination électronique (CVE) dans la stratégie d'amélioration de la politique vaccinale en France

Le système expert du CVE assure une vaccination personnalisée selon l'état de santé du sujet, en fonction des conditions de vie et de travail, de l'entourage, suivant les recommandations vaccinales du HCSP. Il s'agit d'un carnet sécurisé et autorisé par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), partagé entre le sujet et les professionnels de santé de son choix (médecins, pharmaciens).

MesVaccins.net facilite l'accès d'un professionnel de santé autorisé par le patient aux données de son statut vaccinal dans différentes circonstances (urgence, médecine du travail, voyage, mise à jour des vaccinations) ; il guide ce professionnel en établissant un diagnostic de l'état vaccinal et en expliquant la conduite à tenir pour protéger de manière optimale le patient. Le CVE contribue également à éduquer le patient en l'aidant à comprendre les recommandations des autorités sanitaires qui s'appliquent à sa situation personnelle.

La mise en ligne sur le site de MesVaccins.net des recommandations vaccinales validées par le HCSP concourt à actualiser les connaissances du grand public et des professionnels de santé sur les vaccinations.  

La gestion du CVE est indépendante de l'industrie pharmaceutique, avec un accès gratuit pour le grand public.

Il est accessible au grand public à l'adresse Internet suivante : cve.mesvaccins.net.