Fièvre de Lassa au Sierra Leone Médecine des voyages

Publié le 12 nov. 2010 à 14h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Selon le Ministère de la santé du Sierra Leone, 158 cas de fièvre de Lassa ont été enregistrés dans ce pays depuis le début de l'année 2010, dont 48 sont décédés. A Makeni, dans le nord du pays, un nouveau décès a été signalé le 10 novembre chez un ingénieur d'une entreprise sud-africaine.

La contamination de l'homme se fait par contact avec le rongeur Mastomys ou par l'intermédiaire d'aérosols contaminés par les excrétas de cet animal. La période d'incubation est de 6 à 21 jours. L'infection est asymptomatique dans 80 % des cas, mais elle peut aussi être responsable d'une atteinte hépatique, rénale et de troubles hémorragiques mortels.

Source : Promed.