Poliomyélite en Asie centrale et dans la Fédération de Russie Médecine des voyages

Publié le 15 nov. 2010 à 18h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le risque de poursuite de la propagation internationale de la flambée de poliomyélite en cours en Asie centrale et dans la région fédérale du Caucase septentrional en Russie reste élevé.

Conformément aux recommandations figurant dans la publication de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Voyages internationaux et santé, les voyageurs en provenance ou à destination de pays atteints par la poliomyélite devraient être correctement vaccinés. Toute personne non vaccinée ayant l’intention de se rendre dans une zone où sévit la poliomyélite devrait bénéficier d'un schéma vaccinal complet. Les voyageurs en provenance de zones atteintes devraient eux aussi être correctement vaccinés contre la poliomyélite et avoir reçu au minimum une dose de vaccin poliomyélitique par voie orale avant leur départ.

Source : Organisation mondiale de la santé.