Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

H1N1 : PENURIE DE VACCINS aux U.S. et au Mexique

Publié le 19 oct. 2009 à 20h47

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.
- Médecin biologiste en poste à la Direction centrale du service de santé des armées.
- Membre de droit (sans droit de vote) de la Commission technique des vaccinations de la HAS, représentant du Service de santé des armées.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 10 décembre 2018.

La production de vaccins anti H1N1 a pris du retard, affirment les Centers for disease control américains (CDC). Si en Europe et dans l’hémisphère sud, la pandémie est en baisse voire passée, la diffusion géographique du virus se poursuit aux Etats-Unis et le Mexique voit une forte augmentation des infections respiratoires liées au virus et l’activité grippale est plus marquée qu’à ses débuts. Avec un manque « à livrer » de 25% aux États-Unis et une arrivée des premiers lots retardée à décembre au Mexique, les autorités sanitaires doivent faire face à la pénurie.


Référence principale :