Epidémie de grippe et survenue de formes graves : la vaccination rapide des femmes enceintes et des personnes obèses est recommandée

Publié le 30 déc. 2010 à 10h16

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

De nouvelles recommandations concernant la prévention de la grippe, notamment par la vaccination, viennent d'être diffusées par la Direction générale de la santé (DGS). En effet, les dernières données épidémiologiques (franchissement du seuil épidémique, co-circulation des virus A(H1N1) 2009, A(H3N2) et B, augmentation du nombre d’hospitalisations et de formes graves majoritairement liées au virus A(H1N1) 2009) ont conduit la DGS, sur la base des recommandations des experts, à actualiser les mesures de protection des personnes les plus à risque de formes graves de grippe :

  • Extension de la recommandation de vaccination rapide aux femmes enceintes et aux sujets présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 ;
  • Confirmation de l’importance de la vaccination rapide des personnes ayant un facteur de risque habituel pour la grippe saisonnière et des professionnels de santé ;
  • Recommandation de mise sous traitement antiviral curatif, le plus précocement possible, des sujets présentant : un syndrome grippal caractérisé (si la forme clinique est jugée sévère par le médecin) ou des facteurs de risque particuliers, quelle que soit la sévérité clinique, ou une forme clinique grave d’emblée ou compliquée ;
  • Recommandation de mise sous traitement antiviral curatif par oseltamivir des femmes enceintes présentant un syndrome fébrile associé à des signes respiratoires, quel que soit le trimestre de grossesse et la présence ou non de facteurs de risque. 
  • Enfin, l’importance du respect des mesures barrières (lavage des mains notamment) est rappelée.

Pour les patients concernés par les recommandations vaccinales mais n’ayant pas reçu d’imprimé nominatif de prise en charge par l’Assurance maladie, les médecins peuvent se procurer des imprimés vierges en les téléchargeant sur le site (rubrique « commande de formulaires »), ou en demandant à la caisse d’assurance maladie de leur adresser le formulaire par messagerie ou un jeu d’imprimés par courrier.

S’il le souhaite, un patient peut également se rendre à sa caisse primaire d’assurance maladie pour y retirer son imprimé.

Source : Direction générale de la santé.