Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

En 2018, les vaccins grippaux pour l'hémisphère sud incluront une nouvelle souche de virus A(H3N2)

Publié le 12 oct. 2017 à 06h42

Biographie

- Qualité : Docteur en médecine, biologiste médical (DES biologie 1992).
- Activité principale : biologiste médical, médecin de centre international de vaccinations
- Spécialités médicales : microbiologie, virologie, vaccinologie.

Liens d'intérêt

- Membre de commissions et comités :
Commission des maladies infectieuses et des maladies émergentes (Haut Conseil de la santé publique, 2017- en cours)
Comité technique de vaccinations (Haut Conseil de la santé publique, 2007-2017)
Groupe vaccins (ANSM, 2016-en cours)
- Liens avec l'industrie :
A titre personnel :
2013 : participation au congrès ESPID (laboratoire Pfizer).
2015 : participation réunion scientifique (laboratoire GSK).
Rémunérations directes par l’industrie : non.
A titre familial : aucun lien.

Chaque année, l'Organisation mondiale de la santé communique la composition des vaccins grippaux en février pour l'hémisphère nord et fin septembre pour l'hémisphère sud.

Dans la nomenclature utilisée pour définir les souches vaccinales contenues dans les vaccins, on trouve dans l'ordre la lettre (A ou B) désignant le type de virus grippal, le lieu d'isolement de la souche virale, le numéro de la souche, l'année d'isolement puis, pour les virus de type A uniquement, le sous-type (combinaison de deux antigènes, la neuraminidase N et l'hémagglutinine H). Les virus grippaux de type B sont répartis entre deux lignées différentes, appelées Victoria et Yamagata. Les virus grippaux, notamment ceux de type A, ont la propriété de muter facilement. Ainsi, de nouveaux virus apparaissent chaque année et il faut adapter les vaccins grippaux aux modifications rapportées pour que leur efficacité soit aussi élevée que possible.

Pour la saison hivernale de l'hémisphère sud (hiver austral), la composition 2018 des vaccins grippaux trivalents sera la suivante :

  • A/Michigan/45/2015 (H1N1)pdm09-like virus ;
  • A/Singapore/INFIMH-16-0019/2016 (H3N2)-like virus ;
  • B/Phuket/3073/2013-like virus (lignée Yamagata).

Les vaccins tétravalents incluent une seconde souche grippale B : B/Brisbane/60/2008-like virus (lignée Victoria).

Par comparaison avec la composition des vaccins grippaux 2017-2018 de l'hémisphère nord, la souche A (H1N1) et les deux souches de virus B sont identiques. En revanche, la souche grippale A(H3N2) est différente. Elle prend en compte la circulation de nouvelles souches de virus grippal appartenant à ce sous-type. C'est pourquoi la souche A(H3N2)/Singapore/INFIMH-16-0019/2016 remplacera dans le vaccin grippal 2018 pour l'hémisphère sud la souche A(H3N2)/Hong Kong/4801/2014 incluse dans le vaccin 2017-2018, hémisphère nord.

Les vaccins grippaux avec la composition hémisphère sud sont ceux administrés pour la France dans les départements ultramarins de l'Océan Indien, La réunion et Mayotte. Ces vaccins seront disponibles sur place dans ces départements au moment de la campagne de vaccination (mars-avril) et sur demande à l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé pour les personnes désirant se rendre dans ces départements ou dans une autre zone australe. La Nouvelle-Calédonie utilisait auparavant les vaccins prévus pour l'hémisphère nord au cours d'une campagne de vaccination débutant en septembre. Désormais, depuis cette année, la campagne de vaccination débute dans ce territoire au mois de mai et utilise les vaccins pour l'hémisphère sud.

Source : Organisation mondiale de la Santé.


Maladie : Grippe saisonnière

Référence principale :