Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le virus Ebola continue de circuler en République démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 21 déc. 2019 à 10h18

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République démocratique du Congo 11 nouveaux cas confirmés d'infection à virus Ebola ont été notifiés du 11 au 17 décembre 2019 dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri

Les cas confirmés cette semaine ont été notifiés dans trois zones de santé : Mabalako (82 %, n = 9), Biena (9 %, n = 1) et Butembo (9 %, n = 1). Il s'agit du premier cas confirmé dans la zone de santé de Butembo en 54 jours.

Les 11 cas notifiés sont liés au cas dans la zone sanitaire d'Aloya, dans laquelle un individu était une source potentielle d'infection pour 28 personnes. Sur la base du séquençage préliminaire des échantillons de cet individu, cela est classé comme une rechute de la maladie à virus Ebola. 

De rares cas de rechute, au cours desquels une personne qui s'est rétablie de la maladie à virus Ebola ressent à nouveau des symptômes de la maladie, ont été documentés lors d'épidémies passées, mais il s'agit de la première rechute documentée dans cette épidémie.

Au cours des 21 derniers jours (du 27 novembre au 17 décembre), 47 cas confirmés ont été signalés dans 13 des 102 (13 %) zones de santé dans six zones de santé actives voisines des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri

  • Mabalako (66 %, n = 31 cas) ; 
  • Mandima (15 %, n = 7 cas) ; 
  • Beni (13 %, n = 6 cas) ;
  • Butembo (2 %, n = 1 cas) ; 
  • Oicha (2 %, n = 1 cas) ; 
  • Biena (2 %, n = 1 cas).

La majorité des cas (94 %, n = 44) sont liés à des chaînes de transmission connues.

Au 17 décembre, un total de 3 351 cas de maladie à virus Ebola (MVE) ont été notifiés, dont 3 233 cas confirmés et 118 cas probables, dont 2 217 sont décédés (létalité de 66 %). Sur le total des cas confirmés et probables :

  • 56 % (n = 1886) étaient des femmes ; 
  • 28 % (n = 941) étaient des enfants âgés de moins de 18 ans ;
  • 5 % (n = 169) étaient des agents de santé.

Évaluation des risques par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

L'OMS surveille en permanence les changements de la situation épidémiologique et du contexte de l'épidémie pour s'assurer que le soutien à la riposte est adapté à l'évolution des circonstances. 

La dernière évaluation a conclu que les niveaux de risque nationaux et régionaux restent très élevés, tandis que les niveaux de risque mondiaux restent faibles.

Conseils de l'OMS

L'OMS déconseille toute restriction des voyages et des échanges avec la République démocratique du Congo sur la base des informations actuellement disponibles. 

Les exigences relatives aux certificats de vaccination contre le virus Ebola ne sont pas une base raisonnable pour restreindre les mouvements à travers les frontières ou la délivrance de visas pour les voyageurs à destination/en provenance des pays touchés. 

L'OMS continue de suivre de près et, si nécessaire, de vérifier les mesures de voyage et de commerce liées à cet événement. 

À l'heure actuelle, aucun pays n'a mis en œuvre de mesures de voyage qui entravent considérablement le trafic international à destination et en provenance de la République démocratique du Congo. 

Les voyageurs doivent consulter un médecin avant de voyager et doivent pratiquer une bonne hygiène. De plus amples informations sont disponibles dans le Recommandations de l'OMS pour le trafic international lié à l'épidémie de la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo .

Source : Organisation Mondiale de la Santé.


Maladie : Ebola

Vaccin : Ervebo

Référence principale :