Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Foyer épidémique de pneumopathie dont l'origine semble aviaire en Chine Médecine des voyages

Publié le 3 jan. 2020 à 16h17

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

En Chine, les autorités sanitaires de la ville de Wuhan ont confirmé le 31 décembre 2019 l'existence de 44 cas, dont 11 graves, de pneumopathie d'origine probablement aviaire.

Les cas ont été localisés près d'un marché du secteur de la gare de Hankou. Pour l'heure, aucun cas de contamination de personne à personne n'a été recensé. Les recherches sur l'origine du virus sont en cours.

Il est recommandé d'éviter tout contact avec des animaux à plumes, notamment dans les marchés, de rester vigilant et de respecter les consignes de prévention.

Il est conseillé de mettre en place des mesures d'hygiène comme l'hygiène des mains :

  • surtout avant de toucher la bouche, le nez ou les yeux ;
  • après avoir touché des installations publiques telles que des mains courantes ou des portes Boutons ;
  • lorsque les mains sont contaminées par la sécrétion respiratoire après toux ou éternuements ;
  • se laver les mains avec de l'eau et du savon, frotter pendant au moins 20 secondes ;
  • rincer ensuite à l'eau et sécher avec une serviette en papier jetable ou au sèche main ;
  • a défaut utiliser un soluté hydro-alcoolique;
  • se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lors d'éternuements ou toux;
  • jeter les tissus souillés dans une poubelle à couvercle, puis se laver les mains.

En cas de symptômes respiratoires :

  • porter un masque chirurgical :
  • éviter d'aller dans des endroits surpeuplés :
  • chercher un avis médical rapidement.

En ce qui concerne les volailles :

  • éviter de toucher les volailles/oiseaux ou leurs déjections ;
  • éviter de visiter les marchés humides, les marchés de volailles vivantes ou les fermes.
  • adhérer aux règles de sécurité alimentaire et éviter de consommer des produits d'origine animale insuffisamment cuits, y compris le lait, les œufs et la viande.

Afin d'empêcher les cas de se déplacer, la Chine a pris des mesures d'urgence pour la quarantaine aux frontières conformément aux procédures opérationnelles standard, renforcé le dépistage de la fièvre pour les passagers entrants, mis en œuvre les antécédents de voyage, l'occupation, l'historique des contacts, le regroupement et d'autres enquêtes pour les cas suspects, évaluation de la santé et soins de santé.

À partir du 3 janvier 2020, des systèmes d'imagerie thermique supplémentaires seront mis en place à l'aéroport international de Hong Kong pour vérifier la température corporelle des voyageurs en provenance de  Wuhan.

Conseils aux voyageurs

Le public doit prendre en compte les mesures préventives ci-dessous lorsqu'il voyage :

  • éviter de toucher les volailles/oiseaux ou leurs excréments ;
  • éviter de visiter les marchés humides, les marchés de volailles vivantes ou les fermes ;
  • éviter tout contact étroit avec les patients, en particulier ceux présentant des symptômes d'infections respiratoires aiguës ;
  • respecter les règles de sécurité alimentaire et d'hygiène, comme éviter de consommer des produits animaux crus ou insuffisamment cuits, y compris du lait, des œufs et de la viande, ou des aliments qui peuvent être contaminés par des sécrétions animales, des excrétions (comme l'urine) ou des produits contaminés, sauf s'ils ont été correctement cuits lavés ou pelés ;
  • en cas de malaise, en particulier en cas de fièvre ou de toux, porter un masque chirurgical, informer le personnel de l'hôtel ou l'escorte et demander un avis médical immédiatement ; 
  • au retour, consulter rapidement un médecin en cas de fièvre ou d'autres symptômes, informer le médecin des antécédents de voyage récents et porter un masque chirurgical pour aider à prévenir la propagation de la maladie.
  • Source : Journal de la grippe aviaire


    Maladie : Grippe aviaire

    Référence principale :