Nouvelles modalités d'entrée et recommandations sanitaires à La Réunion Médecine des voyages

Publié le 21 juil. 2020 à 09h26

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A la Réunion, à compter du 11 juillet 2020, date de fin de l’état d’urgence sanitaire de lutte contre la propagation du Covid 19, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé appellent à la vigilance et à l’application stricte des nouvelles dispositionsqui précisent les modalités d’entrée à La Réunion en date du 11 juillet 2020.

Ce qui change pour tous les passagers qui se rendent à La Réunion :

  • les voyageurs de plus de onze ans à destination de La Réunion (en provenance de métropole, de Mayotte ou de tout autre pays de l’océan indien) devront justifer d’un test Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant l’embarquement, Il est obligatoire et sera demandé dès l’enregistrement ;
  • le passager devra également présenter une attestation sur l’honneur qu’il ne présente pas de symptômes et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid 19 dans les quatorze jours précédant le vol ;
  • à compter du 18 juillet, les compagnies aériennes refuseront l’embarquement au passager qui ne présenterait pas le résultat du test négatif et l’attestation sur l’honneur.

Pour les voyageurs en provenance de métropole :

Les passagers ne sont plus soumis à une mesure de septaine à leur arrivée à La Réunion. Toutefois, les autorités  préconisent aux personnes concernées de porter un masque pendant cette période et de se faire dépister sept jours après leur arrivée à La Réunion. Une application sera développée par l’agence régionale de santé, en lien avec les compagnies aériennes, pour récupérer les données de contact des passagers et organiser ainsi un suivi et des rappels des mesures de prévention à appliquer.

Pour les voyageurs en provenance ou à destination de zones de circulation active du virus, dont Mayotte et les autres pays de l’océan Indien (cas des vols de rapatriement par exemple), devront en outre justifer d’un motif impérieux de déplacement. A leur arrivée à La Réunion, les passagers en provenance des zones de circulation active du virus se verront prescrire une mesure de septaine stricte par arrêté préfectoral.

Cette période 7 jours veut dire :

  • s’isoler à domicile ;
  • protéger les personnes vulnérables ou les proches en refusant tout contact pendant la période 7 jours ;
  • faire appel à un proche pour réaliser les courses.

Recommandations sanitaires

Afin de lutter contre la propagation du virus et préserver le système de santé, le préfet et l’ARS rappellent l’importance des gestes barrières, de la distanciation physique et que le port du masque est obligatoire dans les espaces publiques clos (centre commercial, supermarché, etc.) à compter du 20 juillet.

Pour mémoire, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun, les taxis, les VTC, les avions, les navires à passagers, les musées, les lieux de culte et les bibliothèques. Dans les salles de concert, de spectacle et de cinéma, le masque est obligatoire et ne peut être retiré qu’une fois le spectateur assis.

Pour rappel, les gestes barrière sont :

  • se laver les mains régulièrement ;
  • tousser et éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir unique et le jeter ;
  • saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades ;
  • conserver une distance d’un mètre entre les personnes ;
  • porter un masque dans les lieux publics en complément des gestes barrières.

Source : Agence Régionale de la santé de La Réunion.