Covid 19

Dernière mise à jour : 26 août 2020 12:10:55


La maladie

Pour un point complet se rendre ici.

Vaccins en cours d'essai clinique.

Le site du gouvernement apporte une information actualisée sur la covid 19, les moyens de s'en protéger et la prise en charge. L'outil de recommandations personnalisées de MesVaccins vous aide également à prendre les bonnes décisions en fonction de votre situation personnelle (ou de celle d'un proche).

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des maladies graves comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus appelé SRAS-CoV-2. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée covid 19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS.

Quels sont les symptômes de la covid 19 ?

Les symptômes les plus fréquents de la ‎covid 19 sont la fièvre, la toux sèche et la ‎fatigue. D’autres symptômes moins courants ‎peuvent également apparaître chez ‎certaines personnes, comme des ‎courbatures et des douleurs, une congestion ‎nasale, des maux de tête, une conjonctivite, ‎des maux de gorge, une diarrhée, une perte ‎du goût (agueusie) ou de l’odorat (anosmie), une éruption ‎cutanée ou une décoloration des doigts de la ‎main ou du pied. Ces symptômes sont ‎généralement bénins et apparaissent de ‎manière progressive. Certaines personnes, ‎bien qu’infectées, ne présentent que des ‎symptômes très discrets ou aucun symptôme.‎

L'agueusie et l'anosmie sont spécifiques de la covid 19, notamment en l'absence de rhinorrhée (écoulement nasal ou "nez qui coule").

La diarrhée semble être retrouvée plus souvent chez les personnes âgées.

Que faire en cas de symptômes faisant penser à la covid 19 ?

  • La personne doit appeler immédiatement un médecin et le consulter au plus vite (téléconsultation ou consultation physique) pour un examen de son état de santé. Un test virologique (RT-PCR) sera prescrit. En cas de difficulté à entrer en contact avec un médecin, la personne peut s’adresser à une pharmacie ou à un laboratoire de biologie médicale pour connaître la liste des médecins pouvant l’accueillir près de chez elle, ou composer le numéro 15 afin d'organiser la prescription ; 
  • Le centre de dépistage le plus proche de chez elle peut être identifié sur le site sante.fr ou sur le site Internet de l'Agence régionale de santé : elle doit le contacter pour prendre rendez-vous ; 
  • elle se rend ensuite au centre de dépistage avec sa carte d'identité, sa Carte Vitale et son ordonnance pour faire le prélèvement ; 
  • elle rentre chez elle et reste confinée en attendant les résultats du test ; 
  • elle est généralement informée des résultats dans les 24 heures suivantes.
  • Pendant toute cette période, elle reste chez elle, évite les contacts et si les symptômes s’aggravent ou si elle présente des difficultés respiratoires, elle doit appeler le SAMU en composant le 15. 

Comment se transmet la covid 19 ?

La covid 19 est transmise par des personnes infectées par le virus. La maladie se transmet principalement d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne malade tousse, éternue ou parle. Ces gouttelettes sont relativement lourdes, ne parcourent pas de grandes distances et tombent rapidement au sol. Il est possible de contracter la covid 19 en cas d’inhalation de ces gouttelettes. C’est pourquoi il est important de se tenir à un mètre au moins des autres personnes. Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne malade (tables, poignées de porte et rampes, par exemple). On peut alors contracter la covid 19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche. Il faut donc se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique.

De plus en plus d'éléments d'observation montrent que la covid 19 peut aussi se être transmise par voie aérienne, c'est-à-dire par l'inhalation d'aérosols constitués de particules de petite taille (inférieure à 5 µm) en suspension dans l'air. Ce mode de transmission explique la possibilité de transmission de la maladie à une distance de plus d'un mètre de la personne infectée, dans un milieu clos (d'où l'obligation récente de port du masque dans les lieux publics clos).

Peut-on attraper la maladie par l’eau ou en se baignant ?

Il n’y a aucun risque de contamination au coronavirus par le biais de l’eau courante.

Il n’y a à ce jour aucun cas recensé de transmission du coronavirus par l’eau lors d’une baignade. Dans les piscines ou les spas en particulier, le traitement habituel de l’eau (au chlore ou au brome) permet d'éliminer le virus. 

Il convient quand même de rester prudent si on se trouve en contact avec d’autres individus lors de baignades, l’activité physique augmentant le risque de transmission à cause d’une exposition augmentée aux gouttelettes. Le risque est également augmenté par l’impossibilité de porter un masque de protection dans ces environnements. 

Certaines personnes sont-elles plus à risque ?

Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (maladie cardiaque ou respiratoire, diabète), les personnes âgées ou fragiles présentent un risque plus élevé.

Dans les cas plus graves, la maladie peut entraîner un décès.

Quel est le délai d’incubation de la maladie ?

Le délai d’incubation, période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, de la covid 19 est de 3 à 5 jours en général, délai pouvant aller jusqu’à 14 jours. Pendant cette période la personne est contagieuse.

Où sont faits les tests et quel est le délai pour établir un diagnostic ?

Les tests de diagnostic de la covid 19 (détection du génome du coronavirus SARS-Cov-2) sont effectués dans la plupart des établissements de santé et des laboratoires de biologie médicale.

Le délai technique de réalisation du test est de trois à cinq heures.

Qu’est-ce qu’un cas autochtone ?

Un cas autochtone est une personne qui développe la maladie et pour laquelle on n’a pas de notion de voyage dans une zone à risque.

Qu’est-ce qu’un cas contact ?

Cas possible

Toute personne, ayant ou non été en contact à risque* avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes, présentant des signes cliniques évocateurs de covid 19 : infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre, ou toute autre manifestation clinique suivante, de survenue brutale, selon l’avis du Haut Conseil de la santé publique relatif aux signes cliniques d’orientation diagnostique de la covid 19 : 

  • En population générale : asthénie inexpliquée ; myalgies inexpliquées ; céphalées en dehors d’une pathologie migraineuse connue ; anosmie ou hyposmie sans rhinite associée ; agueusie ou dysgueusie. 
  • Chez les personnes âgées de 80 ans ou plus : altération de l’état général ; chutes répétées ; apparition ou aggravation de troubles cognitifs ; syndrome confusionnel ; diarrhée ; décompensation d’une pathologie antérieure. 
  • Chez les enfants : tous les signes sus-cités en population générale ; altération de l’état général ; diarrhée ; fièvre isolée chez l’enfant de moins de 3 mois. 
  • Chez les patients en situation d’urgence ou de réanimation : troubles du rythme cardiaque récents ; atteintes myocardiques aigües ; évènement thromboembolique grave. 

* Définition d’un contact

En l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact : hygiaphone ou autre séparation physique (vitre) ; masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas ou le contact ; masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas et le contact,

Contact à risque : toute personne

  • Ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ; 
  • Ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque ; 
  • Ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ; 
  • Ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel …) pendant au moins 15 minutes avec un cas ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ; 
  • Etant élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université). 

Contact à risque négligeable

  • Toutes les autres situations de contact ; 
  • Cas de covid 19 déjà identifié, confirmé par RT-PCR ou sérologie dans le cadre d’un diagnostic de rattrapage, guéri ou encore malade, en tenant compte des instructions s’appliquant aux cas confirmés si le patient est toujours malade. 

Ces définitions ne s’appliquent pas à l’évaluation des contacts à risque d’un professionnel de santé hospitalier survenus dans un contexte de soins, pour lequel une évaluation spécifique doit être réalisée par le médecin du travail et l’équipe opérationnelle d’hygiène. 

Cas probable

Toute personne présentant des signes cliniques et des signes visibles en tomo-densitométrie thoracique évocateurs de covid 19. 

Cas confirmé 

Toute personne, symptomatique ou non, avec un résultat biologique confirmant l’infection par le SARS-CoV-2, par RT-PCR ou par sérologie dans le cadre d’un diagnostic de rattrapage, conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé.

Que se passe-t-il pour une "personne contact" identifiée par un médecin généraliste ou l'assurance maladie ?

  • La personne doit contacter un centre de dépistage (liste disponible sur le site sante.fr) pour prendre rendez-vous. Le test doit avoir lieu immédiatement si la personne vit dans le même foyer que la personne contaminée ou en observant un délai de 7 jours après votre dernier contact avec cette personne, si elle ne vit pas avec elle ; 
  • Elle doit se rendre au centre de dépistage avec sa carte d'identité, sa Carte Vitale et son ordonnance pour faire le prélèvement ; 
  • Elle rentre chez elle et reste confinée en attendant les résultats du test ; 
  • Elle sera en général informée des résultats 24 heures plus tard. 

Pendant toute cette période, la personne doit respecter les consignes d’isolement à domicile : si plusieurs personnes vivent à son domicile, elle doit respecter les mesures barrière, notamment se laver très régulièrement les mains et porter obligatoirement un masque chirurgical en présence d’un tiers (des masques chirurgicaux sont prescrits pour une durée de 14 jours, il faut les retirer ou les faire retirer en pharmacie) ; elle ne sort pas de son domicile ; elle surveille sa température 2 fois par jour ; elle surveille également l’apparition éventuelle de symptômes (difficultés respiratoires, toux, fièvre, maux de tête ou de gorge, fatigue, courbatures, perte de goût ou d’odorat) ; elle adopte le télétravail. Un arrêt de travail est délivré aux personnes qui ne peuvent pas y avoir recours. En cas de symptômes, elle doit appeler son médecin immédiatement et le consulter au plus vite (téléconsultation ou consultation physique) pour un examen de son état de santé et prescription éventuelle d’un test virologique (RT-PCR). En cas de difficulté à entrer en contact avec un médecin, elle peut s’adresser à une pharmacie ou à un laboratoire d'analyses pour connaître la liste des médecins pouvant l’accueillir près de chez elle, ou composer le numéro 15 afin d'organiser la prescription.

Conseils pour les voyageurs.

La pandémie de covid 19 a été déclarée le 11 mars 2020.

Certains pays imposent des restrictions aux voyageurs dans le cadre de cette pandémie. Rendez-vous sur MedecineDesVoyages.net et sur diplomatie.gouv.fr pour avoir des précisions en fonction du pays de destination.

Les recommandations vaccinales

Plusieurs vaccins sont en cours d'essai clinique mais aucun vaccin n'est autorisé pour l'instant. 

Les vaccins concernés peuvent être consultés ici.

Ils appartiennent à quatre catégories :

  • Les vaccins inactivés (en anglais "killed vaccines") correspondent à des virus entiers (SARS-CoV-2) inactivés. C'est l'approche la plus classique, utilisée pour le virus de la poliomyélite par exemple.
  • Les vaccins à acides nucléiques : ARN (acide ribonucléique) ou ADN (acide désoxyribonucléique) du SARS-CoV-2.
  • Les vaccins utilisant un vecteur viral pour délivrer l'antigène du SARS-CoV-2.
  • Les vaccins sous-unitaires contiennent l'antigène du SARS-CoV-2 (glycoprotéine virale).

Les recommandations générales

Aucune recommandation vaccinale pour l'instant.

Les références

  1. Avis relatif à la prise en charge des cas confirmés d'infection au virus SARS-CoV2. Haut Conseil de la santé publique.
  2. Évolution clinique et facteurs de risque pour la mortalité des patients adultes hospitalisés avec COVID-19 à Wuhan, Chine : une étude de cohorte rétrospective.
  3. Informations sur la COVID-19. Site officiel du gouvernement français.

Vaccins contre cette maladie