Isolement du virus SARS-CoV-2 chez des visons aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 20 août 2020 à 09h01

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le United States Department of Agriculture's (USDA) et le National Veterinary Services Laboratories (NVSL) des États-Unis (USDA) ont annoncé le 17 août 2020 les premières détections confirmées de SRAS-CoV-2, le virus responsable du COVID-19, chez le vison dans deux fermes de l'Utah. Ce sont les premiers cas confirmés de SRAS-CoV-2 chez le vison aux États-Unis. Les fermes touchées ont également signalé des cas positifs de COVID-19 chez des personnes ayant été en contact avec le vison.

Après la mort d'un nombre inhabituellement élevé de visons dans les fermes, le laboratoire de diagnostic vétérinaire de l'Utah a effectué des autopsies sur plusieurs des animaux affectés. 

Le virus a déjà été découvert chez le vison dans plusieurs fermes aux Pays-Bas. Les fermes touchées ont également connu une augmentation des décès de visons. Des élevages de visons affectés ont également été identifiés en Espagne et au Danemark. 

Il n'y a actuellement aucune preuve que les animaux, y compris le vison, jouent un rôle important dans la propagation du virus aux humains. Sur la base des informations limitées disponibles à ce jour, le risque que les animaux transmettent le SRAS-CoV-2 aux humains est considéré comme faible. D'autres études sont nécessaires pour comprendre comment différentes espèces peuvent être affectées par le virus responsable du COVID-19 et si les animaux peuvent jouer un rôle dans la propagation du virus.

Source : Outbreak News Today.