Nouveaux cas humains de grippe aviaire A(H5N6) en Chine Médecine des voyages

Publié le 26 juil. 2021 à 00h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, le Centre de protection de la santé du ministère de la Santé a signalé le 23 juillet 2021 trois nouveaux cas d'infection humaine par le virus de la grippe aviaire A(H5N6) sur le continent, et a une fois de plus exhorté le public à garder une bonne hygiène personnelle, alimentaire et environnementale.

  • Le 1er cas concernait une femme de 51 ans vivant dans le district de Xuanhan, dans la province du Sichuan qui avait été en contact avec des volailles vivantes avant de tomber malade. Elle a développé des symptômes le 25 juin 2021 et a été admise à l'hôpital pour traitement le 2 juillet 2021 et est décédée le 4 juillet.
  • Le 2ème cas concernait un homme de 57 ans vivant dans le district de Kaijiang, dans la province du Sichuan, qui avait été en contact avec des volailles vivantes avant d'être malade. Il a développé des symptômes le 22 juin 2021 et a été admis à l'hôpital le 5 juillet 2021, dans un état critique.
  • Le 3ème cas concernait un homme de 66 ans vivant dans le district de Tongnan, dans la municipalité de Chongqing, qui avait été en contact avec des volailles vivantes avant de tomber malade. Il a développé des symptômes le 23 juin 2021 et a été admis à l'hôpital le 30 juin 2021 dans un état critique.

Depuis 2014, les autorités sanitaires continentales ont notifié un total de 35 cas humains de grippe aviaire A (H5N6). 

Si vous vous rendez en Chine continentale ou dans d'autres régions touchées :

  • évitez les marchés de volailles vivantes et les fermes,
  • n'achetez pas de volaille vivante ou fraîchement abattue,
  • évitez tout contact avec les volailles ou les oiseaux ou leurs déjections.

Après votre retour de la zone touchée, si vous développez des symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin et préciser les endroits où vous êtes allé, et un éventuel contact avec des volailles vivantes. 

Source : ProMED.