Cas humain de grippe aviaire A(H5N1) en Inde Médecine des voyages

Publié le 17 août 2021 à 14h59

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le 21 juillet 2021, le point focal national du Règlement Sanitaire International (RSI) de l'Inde a notifié à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) un cas humain de grippe aviaire à virus A(H5N1) dans l'Etat de Haryana, dans le nord de l'Inde. Il s'agit du premier cas d'infection humaine par le virus de la grippe A(H5N1) signalé en Inde. Le diagnostic a été confirmé par RT-PCR et le séquençage du génome entier et l'isolement du virus sont en cours.

Le patient était un garçon de moins de 18 ans avec une maladie sous-jacente récemment diagnostiquée en juin 2021. Peu après le début d'un traitement immunosuppresseur à l'hôpital, il a présenté de la fièvre, de la toux et des symptômes respiratoires le 12 juin. Son état a évolué vers un syndrome de détresse respiratoire aiguë et il a été ventilé mécaniquement mais est décédé le 12 juillet. Au cours de l'année écoulée, le garçon a résidé chez un membre de sa famille qui possédait une boucherie dans l'État d'Haryana. 

D'après les premières investigations, aucun cas de maladie ou de décès de volailles n'a été signalé dans un élevage voisin du village où il résidait. La source de l'infection est inconnue à ce jour et aucun membre de sa famille n'a présenté de symptômes similaires jusqu'à présent.

Source : Organisation mondiale de la santé (OMS).