Nouveux signalements de grippe aviaire hautement pathogène à virus A(H5N1) chez des oiseaux sauvages au Royaume-Uni Médecine des voyages

Publié le 12 nov. 2021 à 10h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, les autorités sanitaires ont signalé à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) plusieurs cas de GAHP à virus A(H5N1) chez des oiseaux sauvages et des volailles non destinées à une commercialisation (signalement OIE 42137).

En Angleterre :

En Écosse, le 30 octobre, un foyer a été identifié dans une basse-cour de 16 poulets, 20 pintades et 12 canards. (16 étaient morts), près d'Arbroath, circonscription d'Angus.

Au Pays de Galles,  à Chirk, arrondissement principal de Wrexham, le 17 octobre 5 Faisans communs (Phasianus colchicus) trouvés morts se sont révélés infectés par le virus de la grippe A(H5N1) et le 29 octobre, un foyer a été identifié dans une basse-cour de 12 poulets (11 étaient morts).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).