Détection du virus SARS-CoV-2 chez des lions dans un zoo à Singapour Médecine des voyages

Publié le 15 nov. 2021 à 17h35

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Singapour, les autorités sanitaires vétérinaires ont notifié le 9 novembre 2021 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la détection le 6 novembre du coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la COVID 19, chez 5 lions (4 lions d'Asie [Panthera leo persica] et 1 lion d'Afrique [Panthera leo leo]) au zoo de Singapour à Mandai, division Nord

Les animaux dont on sait qu'ils ont été exposés à du personnel infecté par le COVID-19, ont été observés présentant des signes légers de maladie, notamment de la toux, des éternuements et de la léthargie, respectivement les 6 et 8 novembre. Des écouvillons nasaux et oropharyngés, et des échantillons fécaux et sanguins ont été prélevés sur les 4 lions asiatiques malades. L'ARN du SARS-CoV-2 a été détecté par RT-PCR dans les échantillons fécaux et les écouvillons nasaux et oropharyngés. D'autres prélèvements et tests sur les lions restants sont en cours. Tous les animaux atteints et en contact ont été isolés dans leurs enclos actuels.

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR) au Centre for Animal and Veterinary Sciences Laboratoire national.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).