De nouveaux cas humains de grippe aviaire A(H5N6) sont signalés en Chine Médecine des voyages

Publié le 13 mar. 2022 à 17h07

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Chine, le Centre de protection de la santé de Hong Kong (CHP) du ministère de la Santé signale le suivi rétrospectif  de 2 cas humains de grippe aviaire A(H5N6) dans la région autonome de Guangxi.

  • Le 1er cas concerne une jeune fille de 12 ans vivant à Liuzhou qui avait visité un marché de volailles vivantes. Elle a développé des symptômes le 17 novembre 2021 et a été admise pour traitement le 20 novembre 2021. Elle est décédée le 4 décembre 2021.
  • Le 2e cas concerne un homme de 79 ans vivant à Liuzhou qui avait visité un marché de volailles vivantes. Il a développé des symptômes le 18 novembre 2021 et a été admis pour traitement le 22 novembre 2021. Il est décédé le 3 décembre 2021.
De 2014 au 8 mars 2022, 71 cas humains de grippe aviaire A(H5N6) ont été signalés par les autorités sanitaires du continent.

 

La grippe aviaire A(H5N6) est causée par les virus de la grippe qui affectent principalement les oiseaux et les volailles, comme les poulets ou les canards.

Le tableau clinique de la grippe aviaire chez l'homme peut aller de symptômes pseudo-grippaux (fièvre, toux, maux de gorge, douleurs musculaires) à une maladie respiratoire grave (infection thoracique). Des infections oculaires (conjonctivite) et des symptômes gastro-intestinaux (nausées, vomissements et diarrhée) ont également été signalés. La période d'incubation varie de 7 à 10 jours. Les formes les plus virulentes peuvent entraîner une insuffisance respiratoire, une défaillance de plusieurs organes et même la mort.

Les personnes sont principalement infectées par le virus de la grippe aviaire par contact avec des oiseaux et des volailles infectés (vivants ou morts) ou leurs excréments, ou par contact avec des environnements contaminés (tels que les marchés humides et les marchés de volailles vivantes). La transmission interhumaine est inefficace. 

Les personnes en contact étroit avec des volailles sont plus susceptibles de contracter la grippe aviaire. Les personnes âgées, les enfants et les personnes souffrant de maladies chroniques ont un risque plus élevé de développer des complications telles que la bronchite et l'infection thoracique.

Source : The Government of the Hong Kong Special Administrative Region.