Détection du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5) chez un renard et des corbeaux au Japon Médecine des voyages

Publié le 8 avr. 2022 à 06h17

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Japon, le virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5) a été détecté dans un cadavre d'un renard à Sapporo, la capitale de la préfecture d'Hokkaido la plus septentrionale du Japon selon des responsables préfectoraux. C'est le premier cas de grippe aviaire détecté chez un mammifère dans le pays, selon le Ministère de l'environnement.

Par ailleurs le virus de la grippe aviaire A(H5) a été détecté chez 5 des 7 corbeaux trouvés morts le 29 mars 2022 à proximité de l'endroit où le renard a été trouvé mort le 31 mars 2021. Il est possible que le renard a été infecté en mangeant les corbeaux morts, selon les responsables du ministère et de la préfecture. 

Le risque de transmission de la grippe aviaire à l'homme est faible.

Source : ProMED.