Nouveaux signalements de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des oiseaux sauvages Médecine des voyages

Publié le 26 juil. 2022 à 15h14

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Massachusetts, 2 cygnes malades capturés par l'Animal Care & Control Division l'esplanade Charles River de Boston ont été euthanasiés fin juin 2022, et 5 bébés cygnes ont été amenés dans un centre faunique pour mise sous observation. La souche de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) a été détectée.

En Californie, les Services vétérinaires nationaux du Département de l'agriculture des États-Unis (USDA) ont confirmé la présence du virus de la grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez 3 oiseaux sauvages trouvés dans les comtés de Colusa et de Glenn. Les oiseaux ont été recueillis par le US Fish and Wildlife Service le 5 juillet 2022 au Sacramento National Wildlife Refuge Complex. Il s'agit de 2 Bernaches du Canada (Branta canadensis) d'un Pélican d'Amérique (Pelecanus erythrorhynchos). Il s'agit des premières détections de grippe aviaire A(H5N1) chez les oiseaux sauvages en Californie. 

Source : ProMED.