Foyer de grippe aviaire hautement pathogène chez des oiseaux sauvages au Pays de Galles Médecine des voyages

Publié le 11 août 2022 à 21h30

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Royaume-Uni, la Royal Society for the Protection of Birds Wales (RSPB Cymru) a confirmé qu'un virus de la grippe aviaire hautement pathogène (IAHP) a atteint l'île de Grassholm, au large de la côte du Pembrokeshire au Pays de Galles et a touché une colonie de Fous de Bassan (Morus bassanus) provoquant une série de décès. L'île abrite la troisième plus grande colonie au monde de cette espèce d'oiseau avec 36 000 couples. C'est également l'une des deux seules colonies de fous de Bassan au Pays de Galles.

Les tests effectués par le Département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires (DEFRA) ont confirmé que la population d'oiseaux de Grassholm a été affectée par la souche de la grippe aviaire.

L'épidémie sur l'île est actuellement limitée, le nombre d'oiseaux touchés étant faible. L'île n'est pas ouverte au public.

Source : ProMED.