Grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez un oiseau sauvage et des volailles au Portugal Médecine des voyages

Publié le 21 août 2022 à 06h24

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Portugal, les autorités sanitaires ont notifié le 16 août 2022 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) plusieurs cas de grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) :

  • Chez un Goéland leucophée (Larus michahellis) trouvé malade le 27 juillet sur une plage nommée Praia do Cabedelo, Sao Pedro, district de Coimbra; il est ensuite mort dans un refuge pour la faune sauvage.
  • Dans une basse cour de 95 volailles, avec des poulets (29), des dindes (27), des pigeons (3), des oies (2), des canards (33) et un paon, dont 43 sont morts depuis le 10 août, à Sao Marcos Da Ataboeira, municipalité de Castro Verde, district de Beja.

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Instituto Nacional de Investigação Agrária e Veterinária Laboratoire national.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).