Faut-il craindre une épidémie d'infections à virus Usutu en France ? Médecine des voyages

Publié le 26 nov. 2022 à 16h59

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En France, un deuxième cas d'infection à virus Usutu (USUV) a été confirmé par le Centre national de référence (CNR) des arboviroses le 4 novembre 2022.

Le premier cas concernait un homme de 39 ans qui n'avait jamais voyagé, admis au département de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Montpellier le 10 novembre 2016, en raison d'une paralysie faciale périphérique soudaine et d'un ptosis des paupières. Le diagnostic a été fait de manière rétrospective en 2018 dans le cadre d'une étude épidémiologique qui a recherché la présence de flavivirus dans 666 échantillons de liquide céphalo-rachidien prélevés entre mai et novembre 2016 dans le sud de la France, région qui compte des moustiques vecteurs Aedes albopictus.

Le deuxième cas qui fait l'objet de cette nouvelle, concerne une personne vivant en Nouvelle-Aquitaine qui n’avait pas quitté la métropole durant la période précédant l’apparition des premiers signes de la maladie. Cette personne avait fréquenté les secteurs de Biscarrosse et Parentis-en-Born dans les Landes, ainsi que du Bouscat, du Pian-Médoc et de Bordeaux-Caudéran en Gironde. Un diagnostic d'arbovirose avait été porté le 18 octobre 2022, mais il n'avait pas été possible d'identifier avec certitude la nature de l’infection. Un deuxième prélèvement datant du 11 octobre a été adressé au CNR des arbovirose qui a fait le diagnostic.

Rappel sur le virus Usutu

Le virus Usutu (USUV) est un virus émergent d'origine africaine, du genre Flavivirus et de la famille des Flaviviridae. Il s'inscrit dans le complexe de l'encéphalite japonaise. Il a été identifié pour la première fois en Afrique du Sud dans le Swaziland en 1959, sur le bord de la rivière Usutu, et rapporté en Europe pour la première fois chez des oiseaux en Toscane en Italie en 1996, puis en Hongrie, en Suisse, en Espagne et en Allemagne. Dix cas humains ont été signalés en Italie et 3 en Croatie.

Le virus affecte les oiseaux, principalement les moineaux, merles, mésanges, rouges-gorges, mais aussi quelques oiseaux de proie tels que la chouette Tawney ou des oiseaux migrateurs. Il est transmis par la piqûre du moustique du genre Culex. Sa diffusion chez les animaux fait l'objet d'une surveillance en Europe.

En France : 

  • USUV a été détecté en 2015 chez des moustiques Culex pipiens en Camargue (France) avec une prévalence élevée (7 %). L'analyse phylogénétique du virus a été identifié comme similaire aux lignées USUV Africa 2 et Africa 3 ; 
  • des mortalités d'oiseaux au cours de l'année 2015-2016 ont confirmé la circulation de l'USUV ;
  • une étude de séroprévalence menée dans la région de la Camargue entre 2016 et 2020 suggère que la prévalence de l'infection USUV (15 cas positifs sur 500) chez l'homme pourrait être supérieure à celle de l'infection par le virus West Nile (6 cas/500) dans les zones où les deux virus co-circulent.

Les mammifères, y compris l'homme, sont des hôtes accidentels et des impasses épidémiologiques. Chez l'homme, il peut provoquer des troubles neurologiques à type de tremblement, voire des encéphalites ou méningoencéphalites, principalement chez les personnes immunodéprimées.

Source : Agence Régionale de la Santé, Nouvelle Aquitaine