Grippe aviaire hautement pathogène A(H5N1) chez des ours dans le Montana aux USA Médecine des voyages

Publié le 19 jan. 2023 à 22h47

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis, dans le Montana 3 grizzlis juvéniles ont été testés positifs pour le virus de la grippe aviairehautement pathogène A(H5N1) à l'automne 2022 et ont été euthanasiés en raison de leur mauvais état (cécité partielle, et autres problèmes neurologiques), selon un communiqué du Montana Fish, Wildlife and Parks (FWP). Les 3 ours ont été capturés près d'Augusta (1), de Dupuyer (1), et de Kalispell (1).

Ils s'agit des premiers cas documentés de grippe aviaire chez les grizzlis. Dans le Montana un renard et une mouffette avaient également été testés positifs en 2022.

Bien que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) considèrent que le risque de propagation à l'homme est très faible, les autorité recommandent de prendre des précautions lors de la manipulation de gibier à plumes, d'oiseaux malades ou morts, et de mammifères.

Source : ProMED.