Un cas humain de grippe aviaire A(H5N1) est signalé dans la province de Jiangsu, en Chine Médecine des voyages

Publié le 3 mar. 2023 à 17h55

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une semaine après que 2 personnes aient été infectées par le virus de la grippe aviaire A(H5N1) au Cambodge, selon les autorités sanitaires et d'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) une femme de 53 ans de la province de Jiangsu dans l'est de la Chine a développé des symptômes le 31 janvier 2023 après exposition à de la volaille. Elle a été testée positive pour le virus A(H5N1). 

Le séquençage génétique effectué en Chine a montré que le nouveau cas a été causé par un virus du clade 2.3.4.4b, la même variante qui s'est propagée autour du monde et a soulevé des inquiétudes quant à une éventuelle menace pour la santé humaine. Cela le distingue des cas au Cambodge, qui ont été causés par le clade 2.3.2.1c, une ancienne variante.

Source : ProMED.