Kazakhstan : risque élevé de brucellose dans l’oblys de Karaganda Médecine des voyages

Publié le 22 sept. 2023 à 10h41

Biographie

Médecin biologiste.

Au Kazakhstan, la situation épidémiologique de la brucellose dans la région de Karaganda reste critique. Jusqu'à présent, en 2023, 19 nouveaux cas humains ont été enregistrés parmi les résidents de la région, soit une augmentation de deux cas par rapport à 2022. Des cas ont été enregistrés dans les districts de Saran, Shakhtinsk, Abay, Bukharzhyrau, Karkaralinsky et Nurinsky.

Dans les régions de Shetsky, Abaysky, Aktogay, Nurinsky et Bukharzhyrausky, par rapport à 2022, il y a 337 animaux de plus qui ont été testés positifs à la brucellose.

Les bovins et le petit bétail sont la principale source de brucellose pour l'homme. En raison de l'infection du bétail, plus de 2 000 vaches seront abattues. Actuellement, des restrictions à l'exportation de lait et de viande ont été introduites dans trois régions. Selon les inspecteurs vétérinaires, la viande des vaches infectées sera envoyée à des fabriques de saucisses.

Une étude épidémiologique a révélé que la source de l'infection par la brucellose chez 61,8 % des personnes est la consommation de lait et de produits laitiers sans traitement thermique et leur achat à des particuliers, et dans 38,2 % des cas, la violation des normes sanitaires et hygiéniques et des règles relatives aux soins des animaux de ferme par les agriculteurs privés. Des agents pathogènes de la brucellose ont été trouvés dans 13,2 % des échantillons de produits laitiers et dans 25 % des aliments pour animaux.

Prévention de la brucellose

  • La prévention des contaminations professionnelles repose sur des mesures de biosécurité et d'hygiène au travail : lavage des mains, port de gants, de masques et de lunettes, etc.
  • La maîtrise des contaminations d'origine alimentaire à Brucella passe soit par la pasteurisation ou la stérilisation du lait, soit par l'utilisation de lait cru provenant de troupeaux reconnus officiellement indemnes de brucellose.

Le voyageur évitera les produits laitiers non pasteurisés et la viande insuffisamment cuite, surtout lors de voyages dans des pays où la brucellose est endémique.

Source : Fundacion iO