Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le vaccin MENINGITEC désormais remboursable dans certaines indications

Publié le 17 jan. 2010 à 23h02

Biographie

- Enseignant attaché à la faculté de Bordeaux 2.
- Rédacteur adjoint revue Médecine Tropicale.
- Membre de la SNFMI.
- Représentant la médecine interne française auprès de la fédération européenne de médecine interne (EFIM).

Liens d'intérêt


- Consultant auprès des laboratoires Jansen, activité ponctuellement rémunérée.
- Organisateurs de différentes réunions médicales (GSK, Pfizer, Actélion, Binding).
- Coorganisateur congrès SNFMI Paris 2011.
- Participations financières dans le capital d’une entreprise : aucune.
- Participations à des essaies thérapeutiques sur les vaccins : aucune.
- Déclaration établie le 12/09/2011.

MesVaccins.net.

Le vaccin méningococcique du sérogroupe C oligosidique conjugué (adsorbé) MENINGITEC suspension injectable® est désormais remboursable (prix TTC du vaccin : 24,15 euros) dans les indications suivantes :

  • immunisation active des nourrissons âgés de 12 à 24 mois, pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C selon un schéma vaccinal à 1 dose ;
  • immunisation active des enfants, adolescents et adultes jusqu'à 24 ans révolus pour la prévention des maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C selon un schéma vaccinal à 1 dose, durant une période correspondant à la mise en place de la nouvelle stratégie vaccinale, et en attendant son impact optimal par la création d'une immunité de groupe.

Pour mémoire, le vaccin MENINGITEC® suspension injectable dispose d'une autorisation de mise sur le marché avec pour indication l'immunisation active des nourrissons à partir de l'âge de 2 mois, des enfants, des adolescents et des adultes contre les maladies invasives dues à Neisseria meningitidis du sérogroupe C. L'utilisation de MENINGITEC® doit suivre les recommandations officielles. Celles-ci sont prises en compte par MesVaccins.net.

Source : RCP - Journal officiel.