Virus grippal variant A(H3N2)v : un nouveau risque de pandémie ?

Publié le 23 fév. 2012 à 19h08

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une étude publiée le 21 février 2012 dans Proceedings of the National Academy of Sciences par des scientifiques des Centers for Disease Control and Prevention d'Atlanta a mis en évidence, chez une douzaine de cas de grippe humaine aux Etats-Unis (et peut-être un cas au Viêt Nam), la présence d'un virus de la grippe d'origine porcine A(H3N2) - maintenant appelé variant de H3N2 ou virus A(H3N2)v - qui semble avoir un potentiel pandémique.

En effet, les résultats de l'étude suggèrent que ces virus A(H3N2)v ont une capacité de réplication et de transmission efficaces chez les mammifères et soulignent la nécessité d'une poursuite de la surveillance de santé publique au niveau mondial.

Ref : Pathogenesis and transmission of swine origin A(H3N2)v influenza viruses in ferrets. By: Melissa B. Pearcea et al. Published online before print 21 Feb 2012, doi:10.1073/pnas.1119945109 PNAS.