Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

La tuberculose reste préoccupante en Europe

Publié le 2 juin 2010 à 12h23

La surveillance épidémiologique de la tuberculose en Europe est coordonnée conjointement par l'OMS et l'ECDC (European center for diseases prevention and control).

En 2008, environ 6 % des 9,27 millions de cas mondiaux sont survenus dans la région Europe de l'OMS, représentant environ 36 nouveaux malades et 5 décès par tuberculose chaque heure. Le taux d'incidence moyen était de 52,2 cas pour 100 000 habitants (+ 2,7 % depuis 2004).

La proportion de bacilles tuberculeux multirésistants (MDR) s'élevait à 11,1 % des nouveaux cas et 18,0 % de l'ensemble des cas. En 2007, 6 pays ont déclaré 68 cas de tuberculose ultra résistante (XDR) dont la Roumanie (47 cas), et l'Estonie (12 cas). En 2008, le nombre de pays atteints a doublé, avec un total de 90 cas. L'adhésion au traitement demeure trop hésitante (non observance : 6,9 %). Le taux de succès de traitement parmi les cas bactériologiquement confirmés nouvellement diagnostiqués (70,7 %) y est plus faible que dans les autres régions OMS, en diminution par rapport à 2007 (73,1 %). Seuls trois pays (Islande, Portugal, Slovaquie) ont atteint la cible de 85 % fixée par l'OMS. Néanmoins, la situation n'est pas homogène. Parmi les 54 pays de la région, 18 sont qualifiés de hautement prioritaires et concentrent plus de 85 % des cas (taux d'incidence moyen 104,5 pour 100 000 habitants, soit + 6 % depuis 2004). Ils affichent un taux de multirésistance supérieur au taux moyen (13,8 % des nouveaux cas, 22,6 % de l'ensemble des cas), ainsi qu'une inobservance plus marquée(7,5 % ) et un taux de succès de traitement plus faible (69,2 %).

En France, cette surveillance épidémiologique est assurée par l'InVS à partir des déclarations obligatoires. Le taux d'incidence relevé par l'OMS était de 9,1 pour 100 000 habitants en 2008, plaçant la France au 13ème rang des pays de l'union européenne, où le taux d'incidence moyen était de 16, 7 pour 100 000 habitants (1,9 en Islande, 115,5 en Roumanie). Les multirésistances restent rares (1,7 %). Depuis 2007, une déclaration d'issue de traitement antituberculeux est également demandée pour tous les cas de tuberculose maladie déclarés, dans les 12 mois qui suivent le début de la prise en charge. L'objectif d'atteindre 85 % de succès de traitement chez les patients de moins de 60 ans mis sous traitement pour tuberculose maladie pourra être évalué grâce à ce dispositif.


Maladie : Tuberculose

Référence principale :