Hépatite A en France en 2009

Publié le 26 juin 2010 à 16h56

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

En 2009, 1.520 cas d'hépatite A ont été déclarés en France métropolitaine, soit un taux d'incidence annuel de 2,5/100.000 personnes. L'épidémie communautaire apparue en 2008 dans le département du Nord s'est poursuivie. Dans le département de l'Yonne, des cas groupés sont survenus chez des gens du voyage vivant dans des conditions d'hygiène précaires. Les cas d'hépatite A étaient plus fréquents chez les hommes et chez les enfants ou adolescents âgés de moins de 15 ans. Un cas était identifié dans l'entourage une fois sur deux. Il s'agissait le plus souvent de l'entourage familial (70 %) et d'un séjour hors métropole (29 %). Dans cette dernière situation, les pays du Maghreb représentaient près de 50 % des destinations en cause. Toujours en 2009, 31 % des cas déclarés étaient survenus de manière groupée. Seuls 27 cas ont été rapportés dans les départements d'outre-mer. 

Source : InVS.