Vaccination des enfants de 2 ans à moins de 11 ans présentant des facteurs de risque d’infection invasive à méningocoque

Publié le 28 nov. 2010 à 12h21

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Dans son avis relatif à l’utilisation du vaccin méningococcique conjugué tétravalent A, C, Y, W135 Menveo® du 25 juin 2010, le Haut Conseil de la santé publique estimait que pour les sujets âgés de 2 ans à moins de 11 ans ayant des facteurs de risque d'infection invasive à méningocoque, "seul le vaccin tétravalent non conjugué A, C, Y, W135" pouvait être utilisé, en attendant une évaluation par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). 

L'Afssaps vient de publier sur son site Internet une mise au point à ce sujet, dont la conclusion est la suivante.

Les vaccins disponibles contre le méningocoque comportent des limites vis-à-vis de la protection de la population particulière des enfants à partir de 2 ans présentant des facteurs favorisant la survenue d’infection à Neisseria meningitidis, c’est-à-dire souffrant de déficit en fraction terminale du complément héréditaire ou acquis (exemple : traitement par éculizumab) ou en properdine ou ayant une asplénie anatomique ou fonctionnelle. En effet,

  • les vaccins non conjugués peuvent exposer au risque d’hyporéactivité immunologique, pouvant altérer la réponse immunologique de ces enfants nécessitant des injections répétées de vaccins contre le méningocoque.
  • les vaccins conjugués disponibles ne couvrent que le sérotype C ; or d’autres sérotypes peuvent être impliqués dans les infections invasives, notamment les sérotypes A, W135 et Y. 

Menveo® est un vaccin conjugué offrant une protection contre les sérotypes A, C, W135 et Y de Neisseria meningitidis. Les données d’immunogénicité comparatives disponibles entre Menveo® et un vaccin polyosidique non conjugué chez l’enfant de moins de 11 ans sont en faveur du vaccin conjugué, avec un profil de tolérance comparable. L’ensemble des éléments plaident en faveur d’une utilisation du vaccin Menveo® hors AMM (une dose de 0,5 ml par voie musculaire) à titre exceptionnel, dans la population particulière des enfants de 2 à 10 ans révolus ayant des facteurs favorisant la survenue d’infections invasives à méningocoque