Ce vaccin réservé aux personnes âgées de 65 ans et plus n'est pas disponible pour l'instant en France.

Description

Vaccin grippal inactivé à virion fragmenté quadrivalent haute dose contre la grippe saisonnière

Classe

Inerte
- Protéique

Forme et présentation

EFLUELDA, suspension injectable en seringue préremplie.  

Vaccin grippal quadrivalent (inactivé, à virion fragmenté), 60 microgrammes HA/souche. 

EFLUELDA, après avoir été agité doucement, est un liquide opalescent, incolore.

Présentations :

  • 0,7 ml de suspension en seringue préremplie (verre de type I) sans aiguille, munie d’un bouchon-piston (élastomère bromobutyle) et d’un tip-cap. Boîte de de 1, 5 ou 10. 
  • 0,7 ml de suspension en seringue préremplie (verre de type I) avec aiguille séparée, munie d’un bouchon-piston (élastomère bromobutyle) et d’un tip-cap. Boîte de de 1, 5 ou 10. Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Composition

1. Antigène

Pour une dose de 0,7 ml.

Virus grippal (inactivé, fragmenté) des quatre souches suivantes * :

  1. A/Michigan/45/2015 (H1N1) pdm09 - souche analogue (A/Michigan/45/2015, NYMC X-275) : 60 microgrammes HA**
  2. A/Singapore/INFIMH-16-0019/2016 (H3N2) - souche analogue (A/Singapore/INFIMH-16-0019/2016, IVR-186) : 60 microgrammes HA**
  3. B/Colorado/06/2017 - souche analogue (B/Maryland/15/2016, NYMC BX-69A) : 60 microgrammes HA**
  4. B/Phuket/3073/2013 - souche analogue (B/Phuket/3073/2013, type sauvage) : 60 microgrammes HA**

*           cultivées sur œufs embryonnés de poules

**         hémagglutinine

Ce vaccin est conforme aux recommandations de l'OMS (dans l'Hémisphère Nord) et à la décision de l’UE pour la saison 2018/2019.

EFLUELDA peut contenir des traces d’œuf, comme l’ovalbumine, et des traces de formaldéhyde, utilisés lors du procédé de fabrication (voir rubrique "Contre-indications").

2. Autres composants
  • Solution de chlorure de sodium isotonique tamponnée au phosphate de sodium
  • Chlorure de sodium
  • Phosphate de sodium monobasique
  • Phosphate de sodium dibasique
  • Eau pour préparations injectables
  • Octoxinol-9

Indications

EFLUELDA est indiqué pour l’immunisation active des personnes âgées de 65 ans et plus en prévention de la grippe.

EFLUELDA doit être utilisé sur la base des recommandations officielles.

Posologie

Chez les personnes âgées de 65 ans et plus : une dose de 0,7 ml.

Population pédiatrique : la tolérance et l’efficacité d’EFLUELDA chez les enfants âgés de moins de 18 ans n’ont pas été établies.

Mode d'administration

L’administration de ce vaccin se fait de préférence par voie intramusculaire. La voie sous-cutanée peut cependant également être utilisée.

L’injection intramusculaire se fait de préférence dans la région deltoïde. Ce vaccin ne doit pas être injecté dans la fesse, ou dans des zones pouvant être le siège d'un tronc nerveux majeur.

Pour les instructions concernant la préparation du médicament avant administration, voir la rubrique "Manipulation".

Contre-indications

Hypersensibilité aux substances actives, à l’un des excipients mentionnés à la rubrique "Composition" ou à tout constituant pouvant être présent à l’état de traces comme les œufs (ovalbumine, protéines de poulet) et le formaldéhyde.

Mises en garde et précautions d'emploi

Traçabilité

Afin d'améliorer la traçabilité des médicaments biologiques, le nom et le numéro de lot du produit administré doivent être clairement enregistrés.

Comme pour tous les vaccins injectables, il est nécessaire de toujours disposer d’un traitement médical approprié et de surveiller le patient dans l’éventualité d’une réaction anaphylactique suite à l’administration du vaccin.

EFLUELDA ne doit en aucun cas être administré par voie intravasculaire.

La vaccination doit être différée chez les patients présentant une maladie fébrile aiguë jusqu’à résolution de la fièvre.

Si un syndrome de Guillain-Barré est survenu dans les 6 semaines suivant une vaccination grippale antérieure, la décision d’administrer EFLUELDA doit se faire sur la base d’une évaluation minutieuse des bénéfices et risques potentiels.

Comme avec les autres vaccins administrés par voie intramusculaire, ce vaccin doit être administré avec précaution chez les patients présentant une thrombocytopénie ou un trouble de la coagulation, car des saignements peuvent survenir suite à une administration intramusculaire chez ces personnes.

Une syncope (évanouissement), en réaction psychogène à l’injection avec une aiguille, peut survenir après, voire avant, toute vaccination. Des mesures doivent être mises en place pour prévenir toute blessure due à l’évanouissement et prendre en charge les réactions syncopales.

La réponse en anticorps chez les patients présentant une immunodépression endogène ou iatrogène peut être insuffisante.

Comme pour tout vaccin, une réponse protectrice peut ne pas être obtenue chez tous les sujets vaccinés.

Ce vaccin contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par dose, c’est-à-dire qu’il est essentiellement « sans sodium ».

Interactions

Aucune étude d’interaction n’a été réalisée et aucune donnée n’est disponible permettant d’évaluer l’administration concomitante d’EFLUELDA avec d’autres vaccins.

Si EFLUELDA doit être administré en même temps que d’autres vaccins injectables, les injections doivent être pratiquées sur des membres différents.

Il convient de souligner que les effets indésirables peuvent être intensifiés par toute administration concomitante. 

La réponse immunitaire peut être réduite si le patient est sous traitement immunosuppresseur. 

Après vaccination antigrippale, il a été observé des résultats faussement positifs de tests sérologiques utilisant la méthode ELISA pour détecter les anticorps contre HIV1, hépatite C, et en particulier HTLV1. La technique Western Blot doit être utilisée pour confirmer ou infirmer les résultats du test ELISA. Les résultats faussement positifs de façon transitoire pourraient être dus à une réponse IgM non spécifique induite par le vaccin.

Grossesse

EFLUELDA est uniquement indiqué chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

EFLUELDA n’a pas été évalué cliniquement chez les femmes enceintes ou allaitantes. 

Les vaccins grippaux inactivés à dose standard (15 microgrammes d’hémagglutinine de chaque souche virale par dose) peuvent être utilisés à tous les stades de la grossesse. Les données de sécurité disponibles sont plus importantes pour les deuxième et troisième trimestres de grossesse que pour le premier trimestre. Les données mondiales d’utilisation des vaccins grippaux inactivés à dose standard n’indiquent pas d’issues anormales pour le fœtus et la mère, attribuables au vaccin. Cependant, les données sur l’utilisation chez les femmes enceintes de vaccins grippaux contenant 60 microgrammes d’hémagglutinine de chaque souche virale par dose sont limitées.

Allaitement

EFLUELDA peut être administré en cas d’allaitement. D'après l'expérience acquise avec les vaccins grippaux à dose standard, aucun effet chez les nourrissons allaités n’est attendu.

Effets indésirables

Les informations sur les effets indésirables sont basées sur les données provenant d’un essai clinique réalisé avec EFLUELDA et sur des données issues d’essais cliniques et de l’expérience après la mise sur le marché du vaccin grippal trivalent (inactivé, à virion fragmenté) Haute Dose (c’est-à-dire contenant 60 microgrammes d’hémagglutinine par souche) (TIV-HD).

1. Résumé du profil de tolérance

La tolérance d’EFLUELDA a été évaluée au cours d’un essai clinique de phase 3, randomisé, contrôlé versus un comparateur actif, en double aveugle, mené aux États-Unis et dans lequel 2 670 personnes âgées de plus de 65 ans ont reçu une dose (0,7 ml) d’EFLUELDA ou de TIV-HD. L’analyse de la tolérance a été effectuée sur 1 777 personnes ayant reçu EFLUELDA, 443 ayant reçu un TIV-HD et 450 ayant reçu un TIV-HD contenant la souche alternative de virus grippal de type B.

Les effets indésirables les plus fréquents survenus suivant l’administration d’EFLUELDA étaient : douleur au site d’injection (41,3 %), myalgies (22,7 %), céphalées (14,4 %) et malaise (13,2 %). La majorité de ces réactions sont survenues et se sont résolues dans les trois jours suivant la vaccination.

La réactogénicité du vaccin contenant 60 microgrammes d’hémagglutinine de chaque souche virale par dose est légèrement augmentée par rapport au vaccin à dose standard.

2. Liste tabulée des effets indésirables 

Les données ci-dessous résument la fréquence des effets indésirables rapportés après la vaccination par EFLUELDA au cours de l’essai clinique QHD00013 (1 777 personnes âgées de 65 ans et plus) et des effets indésirables rapportés au cours du développement clinique et de l’expérience après la mise sur le marché du TIV-HD (marqués par * dans le tableau ci-dessous)

Les effets indésirables sont classés en fonction de leur fréquence selon la convention suivante :

  • Très fréquent (≥ 1/10) ;
  • Fréquent (≥ 1/100 à < 1/10) ;
  • Peu fréquent (≥ 1/1,000 à < 1/100) ;
  • Rare (≥ 1/10,000 à < 1/1,000) ;
  • Très rare (< 1/10,000) ;
  • Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

EFFETS INDÉSIRABLES

FRÉQUENCE

Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Douleur au site d’injection, malaise

Très fréquent

Erythème au site d’injection, gonflement / induration au site d’injection, ecchymose au site d’injection

Frissons

Fréquent

Fièvre (37.5C), prurit au site d’injection, asthénie

Peu fréquent

Fatigue

Rare

Douleur thoracique

Fréquence indéterminée*

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Myalgies

Très fréquent

Faiblesse musculaire

Peu fréquent

Arthralgies, douleur aux extrémités

Rare

Affections du système nerveux

Céphalées

Très fréquent

Lethargie

Peu fréquent

Sensation vertigineuse

Rare

Syndrome de Guillain-Barré (SGB), convulsions, convulsions fébriles, myélite (y compris encéphalomyélite et myélite transverse), paralysie faciale (paralysie de Bell), névrite / neuropathie optique, névrite brachiale, syncope (rapidement après la vaccination), paresthésie

Fréquence indéterminée*

Affections hématologiques et du système lymphatique

Thrombocytopénie, lymphadénopathie

Fréquence indéterminée*

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Toux

Peu fréquent

Dyspnée, respiration sifflante, oppression dans la gorge, douleur oropharyngée et rhinorrhée

Fréquence indéterminée*

Affections gastro-intestinales

Diarrhées, nausées, dyspepsie

Peu fréquent

Vomissements

Rare

Affections du système immunitaire

Sueurs nocturnes, rash

Peu fréquent

Prurit, urticaire

Rare

Réactions anaphylactiques, autres réactions allergiques / d’hypersensibilité (y compris l’angiœdème)

Fréquence indéterminée*

Affections vasculaires

Rougeur

Rare

Vascularite, vasodilatation

Fréquence indéterminée*

Affections de l’oreille et du labyrinthe

Vertiges

Peu fréquent

Affections oculaires

Hyperémie oculaire

Fréquence indéterminée*

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Pharmacodynamie

1. Classe pharmacothérapeutique : VACCINS CONTRE LA GRIPPE, Code ATC : J07BB02

La vaccination grippale est recommandée de façon annuelle en raison de la durée de l’immunité conférée par le vaccin et parce que les souches circulantes de virus grippal peuvent changer d'une année à l'autre.

2. Immunogénicité (essai QHD00013)

QHD00013 est un essai clinique de phase 3, randomisé, contrôlé versus un comparateur actif, en double aveugle mené aux États-Unis chez des personnes âgées de 65 ans et plus.

L’objectif était de démontrer la non-infériorité d’EFLUELDA par rapport au vaccin TIV-HD, en comparant la moyenne géométrique des titres en anticorps (MGT) mesurée par inhibition de l’hémagglutination (IHA) et les taux de séroconversion au 28ème jour après vaccination (J28).

Au total, 2 670 personnes âgées de 65 ans et plus ont été randomisées pour recevoir soit une dose d’EFLUELDA, soit une dose de vaccin TIV-HD (l’une des deux formulations du vaccin comparateur [TIV-HD1 ou TIV-HD2]) ; chaque formulation du vaccin TIV-HD contenait une des deux souches de virus de type B contenues dans le vaccin EFLUELDA (soit une souche B de la lignée Yamagata, soit une souche B de la lignée Victoria).

Les résultats d’immunogénicité d’EFLUELDA dans l’étude QHD00013 sont résumés dans le Tableau 1.

Tableau 1 : Etude 1a : Analyses de non-infériorité d’EFLUELDA par rapport au vaccin TIV-HD par la mesure des moyennes géométriques des titres en anticorps (MGTs) par IHA après vaccination, et des taux de séroconversion chez des personnes de 65 ans et plus, dans la population « per-protocole ».

Souche vaccinale

MGT

Ratio des MGTs

Taux de séroconversion (Pourcentage)b

Différence des taux de séroconversion

Conforme aux critères de non-inférioritéf prédéfinis

 

EFLUELDA

Nc=1 679-1 680

(IC à 95 %)

Vaccin TIV-HD1d (B1 Victoria)

Nc=423

(IC à 95 %)

Vaccin TIV-HD2e
(B2 Yamagata)

Nc=430

(IC à 95 %)

EFLUELDA
divisé par
Vaccin TIV-HD

(IC à 95 %)

EFLUELDA

Nc=1668-1669

(IC à 95 %)

Vaccin TIV-HD1d

 (B1 Victoria) Nc=420-421

(IC à 95 %)

Vaccin TIV-HD2e

 (B2 Yamagata)

Nc=428

(IC à 95 %)

EFLUELDA moins Vaccin TIV-HD
(IC à 95 %)

A (H1N1) g

312

(292 ; 332)

374

(341 ; 411)

0,83

(0,744; 0,932)

50,4

(48,0 ; 52,8)

53,7

(50,2 ; 57,1)

-3,27

(-7,37 ; 0,86)

Oui

A (H3N2) g

563

(525 ; 603)

594

(540 ; 653)

0,95

(0,842 ; 1,066)

49,8

(47,3 ; 52,2)

50,5

(47,1 ; 53,9)

-0,71

(-4,83 ; 3,42)

Oui

B1 (Victoria)

516

(488 ; 545)

476

(426 ; 532)

--

1,08

(0,958 ; 1,224)

36,5

(34,2 ; 38,9)

39,0

(34,3 ; 43,8)

--

-2,41

(-7,66 ; 2,70)

Oui

B2 (Yamagata)

578

(547 ; 612)

--

580

(519 ; 649)

1,00

(0,881 ; 1,129)

46,6

(44,2 ; 49,0)

--

48,4

(43,5 ; 53,2)

-1,75

(-7,04 ; 3,53)

Oui

a NCT03282240

b Taux de séroconversion : pour les sujets présentant un titre pré-vaccinal < 10 (1/dil), proportion de sujets présentant un titre post-vaccinal ≥ 40 (1/dil) et pour les sujets présentant un titre prévaccinal ≥ 10 (1/dil), proportion de sujets présentant une multiplication par 4 ou plus du titre pré- à post-vaccinal

c N est le nombre de participants vaccinés pour lesquels des données sur le critère de jugement immunologique considéré sont disponibles.

d Le vaccin grippal trivalent (inactivé, à virion fragmenté) Haute-Dose 1 (TIV-HD1) contient A/Michigan/45/2015 (H1N1), A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2), et B/Brisbane/60/2008 (B1, lignée Victoria).

e Le vaccin grippal trivalent (inactivé, à virion fragmenté) Haute-Dose 2 (TIV-HD2) contient A/Michigan/45/2015 (H1N1), A/Hong Kong/4801/2014 (H3N2), et B/Phuket/3073/2013 (B2, lignée Yamagata).

f Critère prédéfini de non-infériorité pour les taux de séroconversion : la limite inférieure de l’IC à 95 % bilatéral de la différence des taux de séroconversion (EFLUELDA moins vaccin TIV-HD) est >-10 %. Critère prédéfini de non-infériorité pour le rapport MGT : la limite inférieure de l’IC à 95 % du rapport des MGTs (EFLUELDA divisé par vaccin TIV-HD) est >0.667.

g Pour la comparaison des souches A, les vaccins TIV-HD1 et TIV-HD2 ont été regroupés dans le groupe vaccin grippal trivalent (inactivé à virion fragmenté) Haute-Dose pour comparaison avec EFLUELDA.

EFLUELDA était aussi immunogène que le vaccin TIV-HD pour les MGTs et les taux de séroconversion concernant les trois souches grippales en commun. De plus, EFLUELDA a induit une réponse immunitaire supérieure par rapport au vaccin TIV-HD vis-à-vis de la souche B non contenue dans le vaccin TIV-HD .

La démonstration d'une immunogénicité statistiquement comparable entre le vaccin TIV-HD et EFLUELDA au cours de l’étude QHD00013 permet de conclure que les résultats des essais d’efficacité clinique et d’efficacité en vie réelle du vaccin TIV-HD s’appliquent à EFLUELDA.

3. Efficacité clinique pivot (essai FIM12)

FIM12 est un essai d'efficacité clinique, multicentrique, en double aveugle mené aux États-Unis et au Canada dans lequel des personnes âgées de 65 ans et plus ont été randomisés (1:1) pour recevoir le vaccin TIV-HD ou le vaccin trivalent à dose standard. L'étude a été effectuée pendant deux saisons grippales (2011-2012 et 2012-2013) pour évaluer la survenue d’une grippe confirmée en laboratoire causée par tout type / sous-type du virus de la grippe, associée à un syndrome grippal, comme critère d'évaluation principal.

Les participants ont été suivis pour détecter la survenue d'une maladie respiratoire au travers d’une surveillance active et passive, débutant 2 semaines après la vaccination et pendant une durée d’environ 7 mois. Après un épisode de maladie respiratoire, des échantillons nasopharyngés prélevés par écouvillons ont été analysés ; les taux d'attaque de la grippe et l'efficacité du vaccin ont été mesurés. Le critère de supériorité statistique prédéfini pour le critère d'évaluation principal (limite inférieure de l'IC à 95 % bilatéral de l'efficacité du vaccin TIV-HD par rapport au vaccin à dose standard > 9,1 %) a été atteint.

Tableau 2 : Efficacité relative du vaccin à prévenir les grippes confirmées en laboratoire et associées à un syndrome grippal chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

 

Vaccin trivalent
Haute Dose (TIV-HD)
N= 15 892
nc (%)

Vaccin trivalent
dose standard
N= 15 911
nc (%)

Efficacité relative
% (IC à 95 %)

Grippe confirmée en laboratoired causée par :

Tout type / sous-type de virus grippale

227 (1,43)

300 (1,89)

24,2 (9,7 ; 36,5)

Des souches virales similaires à celles contenues dans le vaccin

73 (0,46)

113 (0,71)

35,3 (12,4 ; 52,5)

a Syndrome grippal : survenue d’au moins un des symptômes respiratoires suivants : gorge irritée, toux, production d’expectorations, respiration sifflante, ou difficulté à respirer ; associé simultanément à au moins l’un des signes ou symptômes généraux suivants : température >37,2°C, frissons, fatigue, céphalées ou myalgie.

b N est le nombre de participants vaccinés soumis à l’analyse per-protocole pour l’évaluation de l’efficacité.

c n est le nombre de participants atteints d’un syndrome grippal défini par le protocole et confirmés en laboratoire.

d Confirmée en laboratoire : par la culture ou par la réaction en chaîne par polymérase

e Critère d’évaluation principal

4. Etudes d’efficacité en vie réelle 

4.1. Essais cliniques randomisés

Un essai clinique contrôlé, randomisé en clusters mené dans des maisons de retraites aux États-Unis a évalué l’efficacité relative du vaccin grippal trivalent (inactivé à virion fragmenté) Haute Dose (TIV-HD), par rapport au vaccin trivalent à dose standard dans la prévention des hospitalisations parmi 53 008 individus pendant la saison grippale 2013-2014.

Pendant la saison 2013-2014, l’incidence des hospitalisations liées à un trouble respiratoire (critère d’évaluation principal) a été réduite de façon significative de 12,7 % (risque relatif ajusté [RRA] = 0,873, IC à 95 % 0,776 ; 0,982, p = 0,023) dans les établissements où les résidents ont reçu un vaccin TIV-HD par rapport à ceux qui ont reçu un vaccin grippal à dose standard. De plus, en ce qui concerne les critères d’évaluation secondaires, le vaccin TIV-HD a réduit de 20,9 % les hospitalisations pour pneumonie (RRA 0,791, IC à 95 % : 0,267 ; 0,953, p = 0,013), et de 8 % les hospitalisations toutes causes confondues (RRA = 0,915, IC à 95 % : 0,863 ; 0,970, p = 0,0028) par rapport à un vaccin grippal à dose standard.

4.2. Etudes observationnelles 

Plusieurs études rétrospectives, réalisées au cours de 8 saisons de grippe et chez plus de 24 millions d’individus âgés de 65 ans et plus, ont confirmé la supériorité de la protection conférée par le vaccin TIV-HD par rapport au vaccin grippal à dose standard, contre les complications de la grippe telles que les  hospitalisations pour grippe ou pneumonie (13,4 % (IC à 95 %: 7,3 % ; 19,2 %, p < 0,001)), les hospitalisations pour événements cardiovasculaires ou respiratoires (17,9 % (IC à 95 % : 14,9 % ; 20,9 %, p < 0,001)) et les hospitalisations ‘toutes causes confondues’ (8,1 % (IC à 95 % : 5,9 % ; 10,3 %, p < 0,001)) ; même si l’impact peut varier selon la saison. 

5. Données de sécurité préclinique

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de tolérance locale et de toxicité à dose répétée n’ont pas révélé de risque particulier pour l’Homme.

Le potentiel cancérogène ou mutagène d’EFLUELDA et ses effets sur les fonctions de reproduction et de développement n’ont pas été évalués.

Conservation

Durée de conservation : 12 mois.

A conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C).

Ne pas congeler.

Conserver la seringue dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière.

Manipulation

Le vaccin doit être amené à température ambiante avant utilisation.

Agiter avant emploi.

Le vaccin doit être inspecté visuellement pour détecter la présence de particules et / ou un changement de couleur avant administration chaque fois que la solution et le conditionnement le permettent. Le vaccin ne doit pas être utilisé si des particules ou un changement de couleur sont observés.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Autres informations

 Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de la santé déclarent tout effet indésirable suspecté. Voir rubrique Effets indésirables pour les modalités de déclaration.

  • Fertilité

Les effets possibles d’EFLUELDA sur la fertilité humaine n’ont pas été étudiés.

  • Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

EFLUELDA n’a aucun effet ou un effet négligeable sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Composants non antigéniques