Saison des cyclones au Fidji Médecine des voyages

Publié le 26 jan. 2011 à 10h11

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

La saison des cyclones s'étend traditionnellement du début du mois de novembre à la fin du mois d'avril. Durant cette période, des dépressions se forment au dessus des océans dans tout le Pacifique Sud, qui peuvent évoluer en intensité pour parfois devenir, d'abord, des cyclones tropicaux (tropical cyclone), puis, des ouragans (hurricane), généralement en 12 à 48 heures. Il est indispensable durant ces mois d’activité cyclonique de se tenir informé au travers des médias (radio, télévision, internet, presse écrite) et de se renseigner auprès des autorités et des populations locales, des personnels des hôtels et resorts, pour connaître les conditions météorologiques prévalant tout au long du séjour. Les hôtels et resorts disposent de plans de sécurité et de consignes précises à suivre en cas d’activité cyclonique particulièrement forte. Pour les voyageurs nomades, il convient d’emporter de l’eau, de la nourriture, une lampe de poche et de garder sur soi documents de voyage et d’identité dans une pochette étanche et suffisamment en sécurité. Il faut prendre connaissance et se référer aux consignes des autorités locales, qui mettent des structures d’accueil à disposition des populations rurales en cas de crise.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.