Peste à Madagascar Médecine des voyages

Publié le 21 fév. 2011 à 08h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Une épidémie de peste pulmonaire, ayant fait 16 morts jusqu'à ce jour, sévit dans le nord de Madagascar. Selon les informations du  Consulat de France à Diego Suarez (Antsiranana), l'épidémie s'est produit entre Diana et Ambilobe Ambanja, à l'est de Beramanja. Le premier cas est apparu le 27 janvier 2011.

La peste pulmonaire (1 % des cas de peste) fait suite à l'inhalation de bacilles de la peste (Yersinia pestis) par l'intermédiaire d'aérosols contaminés émis par des patients. L'incubation est très courte, 1 à 3 jours, et suivie de l'apparition d'un tableau pseudo grippal qui évolue rapidement vers une atteinte pulmonaire sévère avec toux, crachats sanglants et hypoxie, dont l'évolution est souvent mortelle.

Source : Promed.