Eruption des volcans Ambaé et Ambrym au Vanuatu Médecine des voyages

Publié le 20 sept. 2017 à 12h52

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le Vanuatu est soumis à une fréquente activité volcanique. Le volcan situé sur l'île d'Ambaé et celui sur l'île d'Ambrym sont en activité.

  • Le niveau d'alerte pour le volcan de l'île d'Ambaé reste au niveau 3 sur 5. Cela signifie que le volcan est dans un état d'éruption mineur mais d'intensité variable. Dans la caldera la zone A de danger, qui se trouve à 3 km autour du lac Manaro Voui est fermée. Il est recommandé aux visiteurs de rester éloignés de la zone A. Les villages et les communautés de l'île d'Ambae, en particulier ceux dans la direction des vents s'attendront à l'arrivée de gaz volcaniques, de chutes de cendres et de pluies acides.
  • Le niveau d'alerte pour le volcan de l'île d'Ambrym reste au niveau 3. À ce niveau d'alerte, l'activité volcanique est susceptible d'augmenter à une activité éruptive mineure sur l'un des cratères actifs de Benbow et Marum (y compris Maben-Mbwelesu, Niri- Mbwelesu et Mbwelesu). La zone de risque reste dans la caldeira. Les zones de danger A et B au volcan Ambrym sont fermés. Les visiteurs doivent s'éloigner ldes zones de danger A et B, à environ 2 km de rayon de Benbow et à environ 3 km de Marum pour éviter les projectiles volcaniques, les gaz, les cendres et les autres incidents liés à l'activité volcanique . Le gaz volcanique et les cendres peuvent également affecter les villages exposés aux alizés.

Il est recommandé de faire preuve de la plus grande prudence et de se tenir régulièrement informées de l'évolution de la situation sur le site du gouvernement (en anglais) :

Source : Vanuatu Meteorology and Geo-Hazard Department.