Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Syndrome respiratoire du Moyen-Orient à Coronavirus (MERS-CoV) aux Emirats Arabes Unis Médecine des voyages

Publié le 30 mai 2018 à 09h57

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Émirats Arabes Unis, le 16 mai 2018, le point focal national du Règlement sanitaire international a notifié à l'Organisation mondiale de la santé, un cas biologiquement confirmé de syndrome respiratoire du Moyen-Orient à coronavirus (MERS-CoV).
Le patient est un homme de 78 ans qui habite à Gayathi. Il s'est présenté le 13 mai à l'hôpital avec de la fièvre, une toux et de l'essoufflement depuis le 4 mai. 

Un prélèvement nasopharyngé à été testé positif pour MERS-CoV par polymérase de transcription inverse réaction en chaîne (RT-PCR) au laboratoire du Sheikh Khalifa Medical Center. Il est actuellement hospitalisé dans un état clinique jugé stable. 

L'enquête sur la source de l'infection est en cours. Le patient a signalé un voyage récent au Royaume d'Arabie saoudite et il est propriétaire d'une ferme de chameaux aux Emirats Arabes Unis, où il se rend tous les jours.

Depuis septembre 2012, l'Organisation mondiale de la santé a été informée de 2207 cas biologiquement confirmés , dont 787 décès liés, de syndrome respiratoire du Moyen-Orient à coronavirus.

Source : Organisation mondiale de la santé.


Référence principale :