Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Accès palustre, après un court séjour à Dar es Salaam en Tanzanie Médecine des voyages

Publié le 30 mai 2018 à 09h38

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Deux membres d'équipage d'une compagnie aérienne ont contracté une forme sévère de paludisme à Plasmodium falciparum lors d'une escale de moins de 48 heures à Dar es Salaam

En 2017 au moins 9 cas avaient déjà été notifiés chez du personnel de bord de plusieurs compagnies ayant fait de courts séjours (24 à 48 heures) dans la ville, raison pour laquelle le Comité d'experts suisse en médecine de voyage (CEMV) a décidé de recommander la prise d'une chimioprophylaxie contre le paludisme pour les séjours à Dar es Salaam.

L'évolution de ces données épidémiologiques doivent faire rappeler aux voyageurs que les recommandations de prévention s'appuient toujours sur le triptyque : 

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur le site Medecinedesvoyages.net, qui prend en compte les nouvelles recommandations des autorités sanitaires françaises, des Centers for Disease Control and Prevention des Etat-Unis et de l'Organisation mondiale de la santé.

Source : Safetravel.


Maladie : Paludisme

Référence principale :