Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le Paraguay, premier pays d'Amérique du Sud à éradiquer le paludisme Médecine des voyages

Publié le 12 juin 2018 à 07h00

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Paraguay,  l'Organisation mondiale de la santé a certifié que le pays avait éliminé le paludisme.

En 2016, l'Organisation mondiale de la santé a identifié le Paraguay comme l'un des 21 pays ayant le potentiel d'éliminer le paludisme d'ici 2020. 

Grâce à l'initiative «E-2020», l'Organisation mondiale de la santé soutient ces pays à mesure qu'ils intensifient leurs activités pour lutter contre le paludisme. Les autres pays de l'E-2020 dans les Amériques comprennent le Belize, le Costa Rica, l'Équateur, le Salvador, le Mexique et le Suriname.

Depuis 2012, aucun cas de paludisme autochtone n'a été signalé au Paraguay. Le Programme national de lutte contre le paludisme, sous l'égide du Service national d'éradication du paludisme, est responsable de la mise en œuvre du Plan stratégique de prévention de la réintroduction du paludisme.

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus , Directeur général de l'OMS , a déclaré

"Je suis très heureux aujourd'hui de pouvoir certifier que le Paraguay est officiellement indemne de paludisme.

"Les histoires à succès comme celle du Paraguay montrent ce qui est possible. Si le paludisme peut être éliminé dans un pays, il peut être éliminé dans tous les pays. "

Le Service national d'éradication du paludisme (SENEPA) a été fondé à la suite de l'épidémie de malaria que le Paraguay a connue en 1957, lorsque 90 000 personnes dans 90% du territoire du pays ont contracté la maladie.

Source : Outbreak News Today.


Maladie : Paludisme

Référence principale :